céramique

7 conseils pour débuter l’apprentissage de la céramique

La céramique est un art instructif et enrichissant. L’apprendre peut se faire en autodidacte, par le biais des tutoriels sur Internet, en bouquinant, en suivant une formation, un atelier ou un cours d’initiation. À force de pratiquer, il est possible de parvenir à distinguer les bonnes et les mauvaises manipulations, car l’expérience s’acquiert. Pour ceux qui veulent se lancer, voici nos 7 conseils pour débuter l’apprentissage de la céramique.

 

Numéro 1 : ayez des objectifs

Le métier de céramiste demande de la persévérance et une grande patience. Comme dans tout métier, un céramiste fait face à de nombreux imprévus. Même avec des années d’expérience, il est tout à fait possible de rater une pièce. Il est donc impératif que vous déterminiez précisément vos objectifs afin de continuer à progresser. Si vous souhaitez évoluer dans le milieu et devenir professionnel, utilisez vos erreurs comme tremplins pour vous améliorer. A contrario, s’il ne s’agit que d’un passe-temps, ne vous mettez pas trop de pression et avancez à votre rythme. Il est scientifiquement prouvé que la pratique de la céramique diminue le stress, inutile donc de créer l’effet inverse.

Numéro 2 : faites attention à votre positionnement face au tour du potier

Le meilleur moyen de savoir si vous vous positionnez correctement face au tour du potier est de vous filmer. Un bon positionnement requiert de la symétrie. Veillez donc à être centré sur le tour. Attention, ne vous installez pas trop loin, vos appuis doivent être solides. Si vous n’êtes pas autodidacte, inscrivez-vous à des stages de poterie et de céramique !

Numéro 3 : utilisez les bons outils

Durant votre apprentissage, vous aurez besoin:

  • D’argile ;
  • D’un tour de potier ;
  • De fils ;
  • D’ébauchoirs ;
  • D’estèque souple ;
  • D’émail ;
  • D’un four spécial ;
  • De la peinture à céramique.

Selon les conseils de MARTINE DELHAYE, potière céramiste de GRESCRATIONS à Marlenheim, acheter dans une boutique spécialisée permet de réaliser de grandes économies au niveau de l’achat du matériel.

Numéro 4 : maîtrisez les étapes de la céramique

  • Le modelage : travaillez la terre pour obtenir les pièces ;
  • L’engobe : décorez les pièces avec des graphiques ;
  • Le séchage : laissez-les sécher avant le ponçage ;
  • La cuisson : faites-les cuire dans un four à 900°C ;
  • L’émail : colorez le produit ;
  • La dernière cuisson : faites repasser au four pour fixer l’émail afin de leur donner un aspect brillant.

Numéro 5 : respectez le temps nécessaire à chaque étape

Étant un art, l’apprentissage de la céramique requiert de la passion et de la patience. Prenez votre temps pour fournir une pièce de qualité : un jour pour tourner, un autre pour le tournasser et un dernier pour la décoration. La céramique demande du temps, alors évitez de brûler les étapes.

Numéro 6 : pétrissez l’argile avec soin

Prenez du temps pour le pétrissage, car c’est l’étape de base. Le but est d’enlever les bulles d’air contenues dans l’argile afin d’avoir un élément de bonne consistance. En cas de présence de bulles d’air dans la balle de terre, pressez vigoureusement. Si des bulles d’air arrivent à passer, elles ruineront la résistance de l’argile.

Numéro 7 : travaillez le fond de la céramique

Le dernier, mais non le moindre : le travail du fond de la pièce. Cette partie ne se voit pas du premier coup d’œil, mais attirera l’œil des clients une fois la pièce entre leurs mains. Prenez votre temps pour peaufiner le fond de vos pièces. Un conseil : pour un parfait équilibre, choisissez un fond légèrement incurvé ou à pied pour les bols.