terrassement

Quand faire appel à un terrassier ?

La première opération à réaliser sur un chantier de construction est le terrassement. Cette tâche doit être effectuée par un professionnel du nom de terrassier. Celui-ci a pour mission d’aménager le terrain, pour qu’on puisse édifier le bâtiment, la piscine ou la maison. Il effectue également le creusement des fouilles pour les tranchées, les fondations de la voirie et des réseaux divers, le nivellement de surfaces, la mise à niveau du sol, etc. Focus sur le métier du terrassier ! (suite…)

La maison container : adaptée au climat de La Réunion ?

Saviez-vous qu’il était possible de construire une maison avec des containers ? Après quelques petits travaux, ils peuvent devenir de beaux habitats. Le premier projet, sous le nom de Case Container, a été lancé pour la première fois à la Réunion en 2013 et depuis, il a connu un grand succès. De nombreux futurs propriétaires sur l’Île sont, d’ailleurs, de plus en plus attirés par le concept immobilier.
Pourquoi ? Quels sont les atouts d’une maison container ? En vaut-il le coup de s’y investir ? Nous vous aidons à y voir un peu plus clair.

Une maison container a tout pour plaire :

Confortable et résistante

Contrairement au béton qui emmagasine la chaleur et la diffuse toute la nuit, le matériau dans lequel un container est fabriqué garde bien la fraîcheur à l’intérieur. Ce qui en fait un avantage indéniable dans les climats tropicaux et chauds.
L’acier corten (un alliage de chrome, de nickel et de molybdène) ne rouille pas et est imputrescible. Avec 5mm d’épaisseur, il résiste aussi au feu, aux vents violents et à la corrosion.
Vous habitez à la Réunion où le temps est cyclonique ? Il est temps de vous lancer dans ce projet !
Pour plus d’efficacité, vous pourrez soit ériger la maison sur des plots béton soit sur des longrines.

Modulable à souhait

Les caisses de conteneurs peuvent être empilées les unes sur les autres, permettant une construction en hauteur ou de grandes dimensions. Que vous souhaitiez faire bâtir une maison individuelle ou un logement collectif, la maison container peut donc faire l’affaire compte tenu de leur forme géométrique et des différents assemblages que l’on peut effectuer.

Originale

Si vous aimez les choses insolites, vous aimerez ce type de maison ! Vous pouvez, ensuite, l’habiller comme vous le souhaitez si l’esthétique brute ne vous convient pas. Embellissez vos containers avec le type de revêtement adapté à vos goûts et respectueux des normes.

Écologique

La construction d’une telle maison est respectueuse de l’environnement dans la mesure où les conteneurs ont été conçus avec des fers recyclés et que les travaux réduisent la pollution (moins de nuisances sonores, peu de fondation, etc.).

Économique

Ce type de maison coûte en moyenne 15 à 20 % moins cher qu’une habitation traditionnelle.
Vous avez à préparer un budget entre 800 € et 1000 € le m², sachant que les cases containers mesurent les 15 m² à plus de 200 m².

Rapide à construire

Tout projet de maison container commence par une visite de terrain afin de vérifier s’il est accessible à un porte-container. On étudie ensuite la faisabilité du projet, tout en tenant compte de vos envies et de votre budget. Après l’obtention d’un permis de construire et de la signature du contrat, la construction peut commencer.
Une fois le conteneur posé, le corps de la maison est terminé. Les autres travaux ne prendront plus que 5 mois au plus.

Faire appel à un professionnel
Située à Saint-Pierre, l’entreprise SOCOMIF vous accompagne dans votre projet de A à Z. Spécialisée dans la construction de maison individuelle depuis plus de 35 ans à la Réunion, elle est en mesure de mener à bien différents travaux : couverture, carrelage, peinture, agencement, etc. Qu’il s’agit d’une maison de type container ou autre (classique, Tomi, Satec, Bourbon Bois…), l’équipe met tout son savoir-faire au profit de votre projet afin de garantir sa réussite. Des clients satisfaits grâce à de belles réalisations, c’est leur objectif !
Pour demander un devis et bénéficier de ses prestations, contactez-la.

escalier d'intérieur

3 styles de garde-corps pour votre escalier

De base, les garde-corps d’un escalier ont été conçus pour assurer la sécurité de chaque individu qui emprunte l’escalier. Sa mise en place doit être faite à la perfection et respecter quelques normes sécuritaires. De nos jours, les styles de garde-corps ont évolué suite à la demande des clients, et ce, en vue de répondre à leurs besoins. En effet, le garde-corps influence le décor de notre intérieur, le but est que tout soit en accord, depuis le plafond jusqu’au sol. Dans cet article, voyons les styles de garde-corps en vogue que vous pouvez poser sur le bord de votre escalier.

Les garde-corps en verre

Un équipement en verre est généralement fragile, mais en tant que garde-corps de l’escalier, il est assez robuste pour garantir votre sécurité. Des normes doivent être respectées lors de son installation afin d’éviter les risques de chute d’un individu. Entre autres, la hauteur du garde-corps doit être supérieure ou égale à 1 mètre. Sa mise en place peut être faite sur mesure, mais vous pouvez également vous tourner vers les modèles prêts à l’achat. Son esthétique va dépendre principalement de vos attentes, votre budget et le décor de votre intérieur. À noter que le verre offre un design moderne et épuré à votre logement et peut s’adapter tous les styles de décoration. De plus, sa conception est constituée d’un vitrage feuilleté, d’une épaisseur minimale de 8 mm afin de supporter les éventuels chocs et d’éviter tous les dommages. Sa pose peut être effectuée à l’anglaise ou à la française. En outre, sachez que le garde-corps en verre est facile à entretenir, il suffit d’un chiffon mouillé avec de l’eau et du vinaigre pour le nettoyer afin de ne laisser aucune trace.

Les garde-corps en bois

Le bois offre une touche chaleureuse, classique mais raffinée à votre intérieur. Il est de nature robuste et c’est un matériau privilégié dans la réalisation de garde-corps d’escalier d’intérieur. Par rapport au style que vous convoitez et votre désir, vous pouvez commander un modèle sur mesure et le transformer en œuvre d’art pour un décor intérieur original. Par contre, le garde-corps en bois doit toujours respecter les normes, pour assurer son rôle de protecteur. D’ailleurs, l’entretien de ce matériau est plus important que celui des autres matériaux. Notez que les garde-corps en bois d’escalier d’intérieur nécessitent moins d’entretien que ceux qui sont à l’extérieur. En effet, ces derniers ne sont pas à l’abri des intempéries et des salissures dans l’air. Un traitement annuel avec du vernis protecteur, de l’huile, de l’insectifuge et du fongicide est, de ce fait, requis. Quant aux garde-corps situés à l’intérieur, ils n’ont besoin que d’un nettoyage par décennie. Leurs entretiens sont obligatoires si vous voulez garder leur aspect d’origine et leur esthétisme. Toutefois, si vous comptez changer de décor dans votre intérieur et modifier le design de votre escalier, vous pouvez tout simplement peindre vos garde-corps en bois au lieu de les enlever.

Les garde-corps en aluminium

C’est un matériau qui est dans la tendance actuellement, car il a su se développer sur le marché des garde-corps pour escalier. Vous pouvez opter pour des garde-corps sur mesure ou avec des barreaudages horizontale ou verticale. L’aluminium est un matériau qui s’adapte à tous les styles comme le verre grâce à son esthétisme. De plus, il offre une longévité assurée à votre garde-corps. Sa durée de vie peur atteindre plusieurs décennies et ne demande que très peu d’entretien, il faut tout simplement y passer une éponge mouillée avec de l’eau régulièrement. En tant que métal très léger, l’aluminium ne se rouille pas et il est doté d’une robustesse incontournable. De ce fait, il résiste à l’effet des rayons ultra-violets, du gel et de l’humidité. Ce matériau figure parmi les meilleurs à adopter pour vos garde-corps. Ainsi, vous pouvez contacter Métallerie Guihal qui est un professionnel dans la conception de métal pour vos garde-corps.

Pour conclure, beaucoup de styles sont encore disponibles dans le marché, mais ces trois styles sont les plus recommandés pour la mise en valeur de la décoration de votre intérieur.

Les règles d’or pour une décoration intérieure japonaise réussie

Connus pour leur attachement aux cultures, les peuples asiatiques sont des déco-maniaques. Ils sont méticuleux et prêtent beaucoup d’attention à la noblesse et la pureté des matières d’habillement de maison, de temple, voire à leur mode vestimentaire. Comme étant de véritable influenceurs, l’art japonais et sa décoration intérieure ont fait succomber un bon nombre de gens qui ont fini par l’adopter. Ils sont synonyme de sérénité et de splendeur originale. Découvrez les règles d’or pour pour réussir cette décoration exotique.

Le naturel avec un minimum d’objets de décor, pour une chambre à coucher paisible et confort

La décoration intérieure japonaise se base sur la commodité et le minimalisme. Elle n’accorde pas d’importance aux meubles encombrants, mais s’inspirent de la nature, de sa couleur et de ses matières. Cela permet de créer une ambiance zen et originale.

La décoration murale neutre

À l’inverse de la décoration ordinaire, les Japonais apprécient la légèreté de la décoration murale. Par exemple, la peinture d’une seule surface murale est recommandée pour privilégier la simplicité. D’ailleurs, optez pour la couleur sobre comme le blanc cassé, le blanc lin et le beige foncé ou le gris. Les papiers peints, les stickers, les figurines et les œuvres d’art ne trouvent pas leur place dans le refuge japonais.

Le tatami et l’estrade sur le revêtement de sol

Enlever les chaussures à l’intérieur d’une pièce fait partie des coutumes des Japonais. Cela reflète le respect de l’hygiène et de l’ordre. Ainsi, couvrir le sol du tatami est indispensable pour donner une sensation de confort aux pieds. Il est doux et fait office d’isolation thermique et phonique puisque ce tapis traditionnel japonais est fabriqué en fibre végétale de dimension standard de 182*91 cm. De nature très délicat, on prête beaucoup d’attention à son utilisation, car il se tâche facilement. On compte environ 3 à 8 cm de tatami dans une maison japonaise. En plus de revêtir le sol, il sert aussi du support aux meubles bas comme le lit de futon et le zaisu, et aux meubles sans pieds de style japonais.

Le lit de futon, pour un gain de place et un sommeil confortable

Chaque objet et chaque position ont leur propre signification. Pour favoriser le bon sommeil, la pose du lit de futon sur le tatami est incontournable dans les décors japonais. C’est un matelas en coton ferme, pliable et peu encombrant. Il se met au centre de la chambre à coucher dans la nuit et se range facilement dans un placard dans la journée. Outre le gain d’espace, ce type de lit vous offre une garantie de sanlté et bien-être. En effet, fabriqué en coton, vous bénéficiez de la température qui vous ressemble en toute saison. De même, sa fermeté favorise une bonne posture pendant votre sommeil, évitant le mal dos.

Des meubles à faible hauteur et des décors en bambou, pour un salon harmonieux et design

La décoration japonaise se caractérise par les meubles proches du sol, un style unique en son genre. Il associe tradition et modernité. Pour veillez au principe du minimalisme, seuls les meubles pratiques et confortables sont adoptés.

Le Zabuton, pour s’asseoir en style seiza

Se tenir bien droit et adopter la bonne posture dans la méditation, au repas et pour tout autre événement est un art de vivre dans la culture japonaise. Pour s’asseoir, ils adoptent un style seiza en s’agenouillant sur le sol, les jambes pliés et les fesses sur les talons. Pour cela, ils disposent du zabuton, un simple coussin plat de 70 cm d’épaisseur pour savourer le repas en famille autour de la table basse.

Le zaisu et une table en bambou, pour une assise plus confortable dans le salon

Tout en s’appuyant sur le sol avec son assise, mais cette-fois doté d’un dossier confortable pour reposer le dos. Le zaisu appartient à la décoration japonaise. Confectionné avec des tissu nobles et décorés, ce type de chaise s’adapte au style contemporain. Il est pliable et également portable. De même, vous pouvez le disposer autour d’une table en canne de bambou pour apporter une touche exotique dans votre living-room.

Les luminaires aériens en papier washi et les portes coulissantes, pour illuminer la pièce

Les Japonais privilégient la lumière naturelle dans une pièce à travers les ouvertures. Ils arborent leur fenêtre de rideaux, de panneaux ou encore de portes coulissantes. De plus, les lampes suspendues en papier washi sont installés pour vous apporter une ambiance chaleureuse la nuit sans charger la décoration intérieure.

Clôture en grillage

Pourquoi choisir un grillage pour délimiter sa propriété ?

La clôture est une structure destinée à délimiter une propriété. Elle sert de renfort sécuritaire qui protège une propriété des éventuelles effractions et préserve l’intimité des occupants des regards indiscrets. En plus de son utilité sécuritaire, la clôture est également un élément décoratif à part puisqu’elle rajoute une valeur visuelle à l’ensemble du site. Il existe plusieurs types de clôtures comme les murets, les clôtures végétales, les murs en béton ou encore la clôture en grillage. La clôture en grillage figure parmi les structures les plus utilisées, et ce pour diverses raisons.

Focus sur la clôture en grillage

Par définition, le grillage est un assemblage de fils métalliques entrecroisés pour former une sorte de filet métallique. Une clôture en grillage est une clôture dont les parois sont constituées de grillages. Avec le bois et les pierres, le grillage fait partie des types de clôtures les plus anciens. Mais son utilisation a connu un certain désintérêt de la part des usagers en raison de la montée en puissance des structures récentes. Cependant, beaucoup de propriétaires se tournent à nouveau dans la conception de clôture en grillage ces derniers temps en raison de sa facilité d’installation et de son coût assez abordable.

Un large éventail de choix

L’un des avantages avec le grillage, c’est qu’on peut faire le choix parmi divers modèles. En effet, il existe plusieurs types de grillage, chacun répondant à des critères d’usage et esthétiques spécifiques.

  •  Le grillage rigide

Comme son nom l’indique, le grillage rigide est sans doute le type de grillage le plus robuste sur le marché. Il est constitué de panneaux rigides dont les extrémités sont accrochées à des poteaux lors de la pose. Ils conviennent parfaitement à des terrains plats. L’épaisseur du métal qui le constitue se situe entre 4 et 5 mm et sa hauteur peut varier à partir d’un mètre ou plus.

  •  Le grillage soudé

Le grillage soudé est un type de grillage constitué de mailles fines et rigides soudées entre elles. La dimension des mailles varie du plus grand au plus petit. Mais ce qu’il faut savoir, c’est que plus les mailles sont petites, plus le grillage est solide. Il se vend en rouleaux ou en panneaux.

  •  Le grillage à torsions

C’est un type de grillage dont les mailles sont tissées en forme de losange. Il existe en deux variétés : les grillages à simple torsion et les grillages à double torsion. Il est également disponible sous forme de rouleaux auprès des fabricants de grillage ou des distributeurs.

Un accessoire abordable

Son coût est également un point qui séduit les consommateurs à opter pour des clôtures en grillage. En effet, il affiche un coût assez bas comparé à d’autres matériaux. Et malgré son prix, le grillage reste un accessoire très polyvalent et pratique. Outre le fait de délimiter une habitation, le grillage peut faire office de barrière pour les jardins, d’enclos pour les animaux d’élevage ou bien d’autres encore. De plus, il fait preuve d’une résistance avérée, ce qui le permet d’assurer la sécurité d’un local donné. Le grillage sert également d’élément d’ornement si son installation est bien réalisée.

Un design remis au goût du jour

Auparavant, les grillages étaient surtout utilisés pour clôturer les sites industriels ou les entreprises. Mais avec l’évolution et l’envie des particuliers à opter pour des structures originales, les clôtures en grillage sont devenues des accessoires tendances. Agrémentées d’une touche de personnalisation et de couleurs, les clôtures en grillage peuvent mettre l’accent sur la valeur esthétique d’une propriété.

Une facilité d’installation

L’installation d’une clôture en grillage est plus simple que cela en a l’air. Il suffit simplement d’avoir les outils nécessaires et de suivre à la lettre les étapes et le tour est joué. La plupart des particuliers installent eux-mêmes leur clôture avec l’aide de quelques amis et le résultat n’a rien à envier à celle des professionnels. Mais malgré cette facilité apparente, il est nécessaire d’avoir quelques notions de base pour s’assurer de la réussite des travaux. Dans le cas contraire, faire appel à un professionnel s’avère obligatoire.

un sapin de Noël original et très lumineux

Tuto : un sapin de Noël original à faire soi-même

La fête de Noël arrive, il est peut-être temps de penser aux cadeaux, à la réalisation d’une décoration intérieure et extérieure adaptée à l’esprit de Noël ainsi qu’à la mise en place d’un sapin. Si vous avez envie de changer de l’arbre de Noël traditionnel en un sapin original que vous pouvez fabriquer vous-même, en voici des exemples avec des tutoriels pratiques. (suite…)

choix de coffre-fort

Quel modèle de coffre-fort choisir ?

Les objets valeureux (argent, bijoux, documents importants, données informatiques, objets à forte valeur sentimentale, etc,) ne doivent pas être placés n’importe où dans la maison. Il faut leur accorder un emplacement sur et bien sécurisé qui les protégera du vol, de l’incendie, de destruction ou de tout autre incident. Le coffre-fort est un dispositif conçu à cet effet. Avant de procéder à son achat, il est nécessaire de bien étudier chaque modèle proposé sur le marché. Cet article vous en dit plus à ce sujet.

Les critères à considérer avant l’achat d’un coffre-fort

Acquérir un coffre-fort est un investissement qu’il ne faut pas minimiser. Avant de vous précipiter dans l’achat, vous devez d’abord tenir compte de quelques points, notamment :

  • la taille des objets que vous allez mettre dans le coffre-fort ;
  • l’emplacement prévu ;
  • le degré de sécurité souhaité ;
  • l’importance et la valeur des biens à placer dedans.

Ce sera en fonction de ces critères que vous allez choisir la taille, le type, le mode d’ouverture ou encore l’emplacement idéal pour votre coffre-fort.

Choisir un coffre-fort en fonction du volume

Pour répondre aux besoins des particuliers et des professionnels, les fabricants ont conçu des coffres-forts de différentes tailles. Néanmoins, il est conseillé de prévoir un modèle assez volumineux pour faire face aux éventuels besoins de stockage pour demain.

Les petits coffres-forts de sécurité

Ce type de coffre-fort a une capacité de stockage inférieure à 20 l. Il a comme atout la discrétion et la praticité, ce qui le rend idéal pour les espaces restreints. Vous pouvez y conserver des objets de petite taille ainsi que vos bijoux.

Les coffres-forts de sécurité intermédiaires

Ce sont des coffres-forts qui disposent d’une capacité comprise entre 20 et 50 l. Souvent, ils servent de stockage pour les documents papier de format A4 ou bien pour des ordinateurs portables ou des tablettes.

Les grands coffres-forts de sécurité

Ces modèles sont destinés au stockage d’objets volumineux ou de grandes quantités de biens de valeur. Sa contenance peut aller au-delà de 50 l. Bien que ces types sont très pratiques, ils sont toutefois difficiles à dissimuler, ce qui peut inciter à des actes malveillants.

Choisir un coffre-fort en fonction de son emplacement

Vous devez savoir au préalable où vous allez poser votre coffre-fort. De là dépend le modèle qui pourrait vous convenir.

Les coffres-forts à encastrer

Si les biens à protéger sont fortement précieux, il est plus judicieux d’opter pour un modèle encastrable. Celui-ci offre d’excellentes conditions de sécurité et garantit donc, une sécurité plus accrue. Enfoui dans le mur ou dans le sol, le matériel n’est visible et accessible que par une seule face. Pour cacher celle-ci, vous pouvez utiliser un rideau, un tableau ou bien un tapis.
Notez cependant que l’installation de ce type de coffre nécessite des travaux de maçonnerie plus ou moins importants. De plus, seuls des modèles encastrables en dessous de 60 l sont disponibles sur le marché.

Les coffres-forts à poser

Scellés au sol, sur un mur ou sur les deux en même temps grâce à des chevilles de fixation, les coffres-forts à poser sont conçus pour résister à des tentatives d’arrachement. Ainsi, les cambrioleurs ne parviendront pas à ôter le matériel en cas d’échec d’ouverture de ce dernier.
La pose de ce type de coffre n’exige pas la réalisation de lourds travaux. De plus, vous pouvez choisir entre différentes tailles en fonction de vos besoins de stockage. En effet, les modèles à poser existent en 10 à 1 000 l. Seul inconvénient : ils sont difficile à dissimuler.

Choisir un coffre-fort en fonction de son mode d’ouverture

Vu l’innovation technologique en matière de sécurité, les fabricants proposent aux consommateurs différents systèmes d’ouverture de coffre-forts.

Les coffres-forts à clé

Ils s’ouvrent et se ferment avec une clé de sécurité. Il n’y a donc pas besoin de retenir une code par exemple. Moins coûteux et facile à utiliser, les coffres-forts à clé offrent cependant moins de protection des biens.

Les coffres-forts à combinaison mécanique

Ils sont dotés d’un cadran circulaire mécanique. Pour réussir à les ouvrir, il faut utiliser la bonne combinaison de mot de passe. Parfois, ce système d’ouverture peut être associé au mode de fermeture à clé.

Les coffres-forts à code numérique ou électroniques

Tel qu’un coffre mécanique, le coffre électronique s’ouvre par le biais d’un mot de passe. Seule différence : le cadran circulaire est remplacé par un pavé numérique sur lequel on compose le bon code.

Les coffres-forts biométriques

Pour ouvrir ce type de coffre, il est nécessaire d’apposer votre empreinte digitale sur le support dédié à l’identification. Ce mode d’ouverture vous permet de vous passer de la mémorisation d’un quelconque code.

Pour protéger vos objets de valeur, vous pouvez également opter pour une armoire forte. Sa grande capacité et le fait qu’elle est compartimentée constituent les avantages de ce moyen de stockage.

décoration florale en carton

DIY : et si vous recycliez vos vieux cartons en objets de décoration ?

Presque toutes les marchandises qui nous parviennent d’un magasin sont conditionnées dans des cartons. Cela dit, ce sont des matières dont nous ne manquerons certainement pas. Et si au lieu de jeter ces emballages, vous vous en servez pour apporter une note d’originalité à votre intérieur, mais également à votre espace extérieur ? Laissez libre cours à votre créativité et faites ressortir votre talent de bricoleur. Si les idées ne vous viennent pas, voici quelques astuces intéressantes à tester !

Mais pourquoi intégrer le carton dans la décoration ?

Si vous faites partie des gens respectueux de l’environnement, vous saurez sûrement répondre à cette question. Mais on ne va pas blâmer ceux qui ignorent la réponse. Utiliser le carton pour en faire un objet de décoration est une des options qui s’offrent à vous afin de valoriser vos déchets. Bien sûr, vous pouvez parfaitement le mettre à la poubelle afin qu’il puisse être collecté puis recyclé par un centre spécialisé. Ce dernier pourra lui redonner une seconde vie pour produire de nouveaux cartons. Et ainsi de suite, le cycle recommence. Certainement, c’est la solution la plus facile pour recycler les cartons, mais la seconde option sera directement à votre avantage : celle de prendre le carton et de le façonner à votre manière. Résultat : de jolis objets décoratifs qui émerveilleront vos yeux !

Tel un jeu d’enfant, il est très facile de produire des objets récup’ à partir de vos vieux cartons. Nul besoin d’acquérir des outils professionnels. Des ciseaux, des cutters, une agrafeuse et des colles peuvent faire l’affaire. Et si vous êtes nul en bricolage, il existe beaucoup de tuto sur Internet pour vous initier.

Concevoir une décoration en carton présente beaucoup d’avantages. Sans parler de la mise à disposition facile de la matière et des outils (et c’est vraiment le cas !), le carton est maniable à volonté. Vous pouvez fabriquer des formats sur-mesure et le peindre en fonction de vos goûts. De plus, vous n’aurez pas à débourser une somme énorme vu le nombre d’outils nécessaires.

L’utilisation du carton comme objet de déco intérieure

Le carton n’est pas seulement destiné pour emballer des produits ! Loin de là, il est envisageable de fabriquer des meubles avec ce matériau. Quelques coups de ciseaux, un coup de peinture, des agrafes et une bonne volonté de créativité et le tour est joué !

Si vous êtes adepte de la décoration à base de fleurs, les idées ne manquent pas pour y incorporer le carton. Vous pouvez égayer votre salon avec des vases, des cache-pots, des bouquets de fleurs, des cadres stylés ou bien des lettres lumineuses en carton recyclé. Vous souhaitez faire plaisir à vos enfants sans vous ruiner ? Et bien, vos touts-petits seront aux anges quand ils verront des jouets, un dressing ou une étagère bien colorée dans leur chambre. Ce sera aussi une bonne occasion de vous amuser avec eux tout en leur apprenant cet art magique. Intégré dans un bureau, le carton peut faire office de rangements pour vos affaires (dossiers, accessoires de bureau, etc.).

Pas la peine d’acheter tout un tas de décoration lors des fêtes. Les cartons peuvent suffire pour faire ressortir des guirlandes, des couronnes de fleurs, des banderoles et bien d’autres décorations originales. Il en est de même lors des fêtes saisonnières : Pâques, Noël, Halloween qui vous offrent l’opportunité de recycler tous vos vieux cartons.

L’utilisation du carton pour décorer l’espace extérieur

Étant fragile et résistant peu à l’humidité, le carton n’est pas dédié à un usage extérieur. Néanmoins, vous pouvez exploiter ce point faible pour le bien de vos plantes comme par exemple pour pailler les arbres, les arbustes et autres plates-bandes. Pour cela, il est d’abord nécessaire de tondre le pied des plantes puis de découper les cartons selon la forme de celles-ci. C’est le meilleur moyen de retenir l’eau de pluie et l’eau d’arrosage au niveau des racines plutôt que de les laisser s’infiltrer complètement dans le sol. Cette opération est à renouveler à chaque printemps.

 

 

tapis_salle_de_bains

Tapis de salle de bains : un élément décoratif à part entière

Au même titre que les WC, la baignoire et le lavabo, le tapis de salle de bains fait partie des éléments indispensables dans la salle d’eau. Grâce à cet article, découvrez davantage sur cet élément décoratif de salle de bains.

Les différentes matières du tapis de salle de bains

Le tapis de salle de bains est disponible en plusieurs matières, dont le plus courant est le coton (éponge). C’est une matière facile à nettoyer et existant en différentes formes et coloris. Par ailleurs, elle s’adapte à tous les styles de salle de bains. Afin de limiter les risques de chute, mettez un revêtement anti-dérapant sous le tapis.

La synthétique est une autre matière avec laquelle il est possible de fabriquer le tapis de salle de bains. Par rapport au coton (éponge), elle sèche rapidement et possède un bon niveau de résistance au lavage.

Le tapis en bois exotique est un autre modèle qui sèche rapidement. Il est généralement fabriqué en bambou, mais son niveau de glissade est assez élevé par rapport au coton.

Si vous recherchez un tapis qui s’associe avec n’importe quel style de salle de bains, choisissez le modèle en fibre naturelle. Vous avez l’embarras du choix : coco, jonc de mer, etc.

Quel que soit le type de tapis de salle de bains que vous avez sélectionné, c’est à la fois un accessoire indispensable et un objet de décoration. D’ailleurs, il est disponible en plusieurs coloris : rose fuchsia, bleu turquoise, vert anis ou rouge bordeaux. Certains modèles possèdent des motifs particuliers et selon le style que vous recherchez.

Les différents formats du tapis de salle de bains

Le format du tapis de salle de bains est à choisir en fonction de la superficie de la salle d’eau. En règle général, il ne doit pas dépasser le quart de la pièce. Sinon, cela va créer une sensation d’étouffement dans la salle de bains. Dans le cas d’un tapis à installer devant la douche ou la baignoire, privilégiez les modèles de la même taille que l’appareil sanitaire. Cela permet également de limiter les risques de chute en sortant de la douche ou de la baignoire. Le modèle le plus courant dans une salle de bains est le format 50 x 80 cm. Il est parfait à poser devant un lavabo.

Les critères de sélection du tapis de salle de bains

Le tapis de salle de bains ne se choisit pas au hasard. De nombreux éléments sont à prendre en compte, à commencer par le niveau de sécurité. La première fonction du tapis de salle de bains est de limiter les risques de glissade et de chute à la sortie de la douche. Veillez donc à privilégier les modèles qui sont anti-dérapant. Certaines variétés de tapis de salle de bains sont équipées de ventouses qui assurent une bonne adhérence au sol. Vous ne risquez pas de glisser même si la salle d’eau est glissante ou mouillée.

Vous devez également privilégier les tapis de douche qui absorbent parfaitement l’eau qu’elle provienne de votre corps ou des éclaboussures en vous lavant. Veillez entre autres à choisir les modèles qui sont résistants au nettoyage quelle que soit la fréquence du lavage.

Le tapis de douche doit être aussi confortable. À votre sortie de douche, vous devez éprouver un sentiment agréable sous vos pieds, mais pas une sensation de froideur bizarre.

Bref, en dehors de ses côtés pratiques, le tapis de salle de bains apporte du charme à votre pièce. Elle fera donc très bien un objet de décoration dans la salle de bains. Pour créer une salle d’eau zen et cosy, privilégiez le tapis de douche en tissu épais.