Quel liner pour une piscine intérieure ?

Avec les différents choix qui s’offrent à vous en matière de liner, vous vous êtes sûrement demandé « comment choisir le meilleur liner pour ma piscine ». En effet, le choix d’un bon liner pour votre piscine intérieure, qu’elle soit neuve ou non, est une décision importante que vous devez prendre lors de la planification de votre nouveau piscine car cela affectera son apparence. Pour vous aider, nous avons sélectionné les meilleurs liner qui existent actuellement. (suite…)

Quel type de bâche pour hiverner une piscine à coque ?

Quel type de bâche pour hiverner une piscine à coque ?

Une couverture de sécurité hivernale pour piscine est le type de couverture qui ressemble à un trampoline et garde les enfants et les bestioles hors de la piscine pendant la saison morte. Entre les couvertures personnalisées et celles carrées, laquelle est adaptée pour hiverner votre piscine ?

Pourquoi utiliser une bâche pour hiverner votre piscine ?

Plusieurs raisons devraient vous pousser à opter pour une couverture dans le but de protéger votre piscine à coque à une saison de l’année. La bâche :

-protège l’eau de votre piscine,

– limite les effets de la pollution de l’air,

– limite la photosynthèse, facteur de développement des algues, etc.

C’est un moyen sûr de protéger sainement votre espace de natation.

Couvertures opaques

Les couvertures opaques sont composées d’une armature en polyester recouverte de PVC sur les deux faces. La face exposée au soleil bénéficie d’un traitement anti-UV. En général, pour ce type de bâche, la densité du tissu utilisé est de 550g/m2. Il existe un choix de couleurs disponibles qui s’intègrent harmonieusement à votre environnement.

Une bâche d’hiver opaque empêche la lumière du soleil de pénétrer dans l’eau de votre piscine, évitant ainsi la prolifération d’algues. Toutes ces raisons facilitent grandement le processus d’activation de votre piscine au printemps.

Les couvertures filtrantes

Les couvertures filtrantes sont composées d’un filet en polypropylène traité anti-UV. Cette conception évite la formation d’eau de pluie tout en protégeant la piscine des débris pendant l’hivernage en fin d’année. Ce type de couverture est recommandé pour les régions aux conditions climatiques sévères (vent, pluie, neige). Léger et facile à mettre en place.

Installation d’une couverture d’hivernage

Une couverture d’hivernage est plus grande que votre piscine (entre +30 et +80 cm de recouvrement selon les dimensions intérieures du bassin et le modèle choisi). Installez le système de fixation, fourni avec votre couverture. Ensuite, dépliez votre couverture et accrochez-la aux points de fixation. Mettez la couverture sous tension à l’aide de son système de fixation périphérique (tendeur élastique ou ressorts). Enfin, vérifiez régulièrement l’ancrage de votre couverture et resserrez les tendeurs ou sangles si besoin.

Standard ou personnalisé

Les bâches standard sont un excellent moyen d’économiser de l’argent et coûtent généralement environ la moitié de ce qu’une couverture personnalisée peut coûter. L’inconvénient d’une bâche de piscine d’origine est que vous devez avoir une quantité importante de béton sur tous les côtés de la piscine afin que la couverture puisse dépasser les contours tout en couvrant toute la piscine.

Les couvertures standard ne fonctionnent pas aussi bien sur une piscine avec un toboggan ou une pièce d’eau, car il n’y a aucun moyen de la fixer correctement. L’absence de renfort sur une couverture standard entraînera une détérioration plus rapide de la couverture et développera des trous où elle frotte sur les coins ou les arches.

Solide ou Mesh : le choix en fonction du matériel

Que vous choisissiez une couverture personnalisée ou standard, les matériaux ont un impact considérable sur la façon dont vous prendrez soin de votre piscine. Des couvertures étanches opaques solides empêcheront toute l’eau et la saleté de pénétrer à travers la couverture pendant l’hiver. Une fonctionnalité intéressante pour une eau propre et scintillante au printemps.

Inconvénients

L’inconvénient est que vous devez placer une pompe de couverture sur la surface de la couverture pour éliminer l’eau au fur et à mesure qu’elle se développe durant l’hiver. Si la pompe gèle ou cesse de fonctionner pour toute autre raison, l’eau peut s’accumuler sur le couvercle et l’endommager ou même le détruire. Les pompes durent généralement de 2 à 4 ans et coûtent environ 300 euros. Une couverture en maille de fibre laisse passer l’eau dans la piscine et ne nécessite pas de pompe.

Il existe cependant plusieurs qualités de bâches sur le marché. C’est pourquoi, vous devez faire confiance à une société spécialisée qui la commercialise comme ROMERA TRAVAUX PUBLICS, experte depuis des années. Le rapport qualité-prix est irréprochable.

chauffage piscine intérieure

Chauffage pour piscine intérieure : quelle solution choisir ?

La recherche du chauffage parfait pour votre piscine intérieure est essentielle. Voici quelques solutions parmi lesquelles vous pouvez choisir.

Chauffage solaire

À l’heure actuelle, les chauffages solaires sont les équipements les plus utilisés pour les piscines. Les chauffages solaires sont très appréciés, car ils constituent un choix financier judicieux à long terme, ainsi qu’un atout majeur pour la préservation de l’environnement. Cela signifie qu’ils constituent un choix sûr si vous souhaitez un chauffage à la fois fonctionnel et favorable à un mode de vie écologique pour votre piscine intérieure.

Les capteurs solaires (qui assimilent la chaleur du soleil) sont montés sur un toit, ou un petit rack est utilisé là où il y a la plus grande concentration de lumière solaire. L’eau de la piscine est ensuite siphonnée à travers les capteurs solaires et retourne à la piscine sous forme d’eau chauffée. Pendant les jours particulièrement lumineux et ensoleillés, un chauffe-piscine solaire peut augmenter la température de la piscine d’environ deux degrés.

Le nombre de capteurs solaires nécessaires ne dépend pas du modèle de piscine, mais de la taille et de l’emplacement du toit prévu pour les panneaux solaires. Toutefois, un système de chauffage solaire de piscine correctement dimensionné vous permettra d’obtenir des températures nettement supérieures à celles des piscines non chauffées

Chauffage par le gaz

Considéré comme l’option de chauffage de piscine la plus coûteuse, un chauffage au gaz est néanmoins le choix le plus fiable. Un chauffe-piscine à gaz peut maintenir la température de l’eau de votre piscine à n’importe quel niveau, tous les jours de l’année, et ce, même si vous ne disposez pas d’un abri de piscine. Vous pouvez utiliser du gaz de pétrole ou du propane liquide comme combustible. Ainsi, vous n’avez pas besoin de compter sur la lumière du jour, contrairement aux chauffages solaires, qui peuvent être inutiles pendant les saisons hivernales. Un chauffe-piscine à gaz ne dépend pas non plus de la température de l’air pour réchauffer l’eau, contrairement à un modèle électrique.

Si vous possédez une piscine et un spa, un chauffage à gaz est un excellente solution. Les spas nécessitent une température stable spécifique lorsqu’ils sont utilisés pour la thérapie et la relaxation.

Un système de chauffage au gaz va réchauffer l’eau de votre piscine rapidement.

Chauffage électrique

Les pompes à chaleur électriques sont également un choix assez courant pour le chauffage de piscine. Ce modèle fonctionne en recyclant l’énergie de l’air. Cela en fait une solution intelligente pour les besoins de chauffage de votre piscine. Chaque pompe à chaleur est équipée d’un ventilateur qui collecte l’air extérieur et le fait passer sur un serpentin évaporateur, puis à travers un échangeur de chaleur. La pompe de piscine fait ensuite circuler l’eau du bassin qui passe ensuite par un filtre de piscine et le chauffe-eau de la pompe à chaleur.

Contrairement aux capteurs solaires, une pompe à chaleur peut continuer à capter la chaleur de l’air même le soir ou par temps nuageux. Elle peut également réchauffer l’eau de la piscine beaucoup plus rapidement qu’un chauffage solaire. Cependant, l’utilisation d’une pompe à chaleur nécessite l’installation d’un câble électrique dédié ou séparé, et d’un disjoncteur de 40 ampères au minimum. Cela dépend évidemment de la taille de la pompe à chaleur de la piscine. N’oubliez pas que l’utilisation d’une pompe à chaleur nécessite une quantité importante d’énergie, ce qui peut se traduire par des factures d’électricité plus élevées par rapport aux autres solutions de chauffage citées précédemment.

Si vous recherchez un constructeur de piscine en Occitanie , contactez l’entreprise Atlas Piscines. Elle dispose de professionnels compétents qui vous aideront dans la construction de tous les modèles de piscine.

Guide d'entretien d'une piscine en coque polyester

Guide d’entretien d’une piscine en coque polyester

Il y a plusieurs choses que vous devez surveiller si vous voulez que votre piscine en polyester dure le plus longtemps possible. Mais, comme ce type de piscine n’est pas très courant, il n’existe pas beaucoup de conseils d’entretien pour le propriétaire moyen. Malgré tout, il y a certaines choses que vous pouvez faire pour prolonger la durée de vie de votre piscine coque et vous assurer qu’elle reste en parfait état pendant les chauds mois d’été et en automne. Voici sept façons d’entretenir votre piscine en coque polyester.

Changez l’eau régulièrement

Toutes les piscines accumulent des minéraux dans leur eau au fil du temps, mais cela se produit beaucoup plus rapidement dans une piscine en coque polyester. Les minéraux se fixent sur le revêtement et finissent par causer des dommages permanents.

Une bonne règle consiste à changer l’eau de votre piscine tous les 12 à 18 mois, en fonction de la fréquence d’utilisation et des minéraux présents dans l’eau locale.

Mais, avant de procéder à l’entretien d’une piscine en coque polyester, vous devez en avoir chez vous. Pour cela, n’hésitez pas à prendre contact avec l’entreprise PISCINES O BLUE dans le Tarn-et-Garonne (82). L’établissement propose aussi la vente d’équipements de sécurité pour piscines, la vente d’accessoires de piscine, la vente de piscines et mini-piscines à coque.

Assurez l’équilibre du pH

Le niveau de pH de l’eau de votre piscine peut avoir un effet considérable sur votre piscine à coque. S’il est trop élevé, vous risquez d’endommager la coque de la piscine. Elle peut alors se détériorer plus rapidement et se décomposer, surtout si vous utilisez un produit à base de chlore. Un pH d’environ 7,6 est idéal.

Si vous n’êtes pas sûr du niveau de votre pH, utilisez un kit de test pour piscine et ajustez les niveaux en utilisant un produit chimique d’ajustement du pH. Vous pouvez également utiliser un contrôleur automatique de pH pour maintenir un niveau de pH constant. Il est préférable de vérifier le niveau de pH vers la fin d’un week-end, lorsque vous n’ajoutez pas de nouveaux produits chimiques à l’eau. Cela vous donnera une bonne idée du niveau de pH pour le reste de la semaine.

Laissez votre filtre fonctionner 24 heures sur 24, 7 jours sur 7

Il est important de changer votre filtre au moins tous les deux mois pendant l’été. Vous pouvez opter pour des périodes encore plus courtes, mais deux mois est un bon point de départ.

Vous devez également nettoyer le panier de votre filtre au moins une fois par semaine. Cela contribuera à prolonger la durée de vie de votre piscine à coque et à en préserver l’aspect.

Brossez et passez l’aspirateur régulièrement.

Nous savons que le brossage et l’aspiration de votre piscine peuvent être une tâche fastidieuse. Mais c’est une tâche nécessaire qu’il ne faut pas négliger. Il est préférable de nettoyer votre piscine à la fin de chaque week-end, puis à nouveau le lundi. De cette façon, vous pourrez suivre le rythme du nettoyage et éviter toute accumulation.

Lorsque vous passez la brosse et l’aspirateur, assurez-vous de nettoyer à la fois les parois et le sol. Cela évitera que les murs ne deviennent verts et minimisera la croissance des algues. Si vous remarquez que vos murs commencent à devenir verts, vous pouvez utiliser un produit comme PoolRight pour éliminer les algues et redonner aux murs leur couleur d’origine.

Vérifiez les fuites et les fissures

Si votre piscine coque est encore relativement récente, vous n’avez pas à vous soucier des fissures dans la coque. Mais, vous devez tout de même garder un œil sur les fuites dans les parois. Dans le cas des piscines en coque de style ancien, il se peut que les parois présentent de petites fissures. Vous pouvez utiliser un produit d’étanchéité pour les colmater, mais veillez à l’appliquer correctement. Sinon, cela pourrait aggraver les fissures.

Lorsque vous recherchez des fuites, vous pouvez utiliser une lumière noire pour les rendre plus visibles. Vous pouvez également sentir les gaz qui pourraient indiquer une fuite. En cas de doute, il est préférable d’appeler un professionnel pour qu’il vienne contrôler votre piscine.

Ajoutez un inhibiteur de taches

Pour éviter la formation de taches noires sur une piscine en coque polyester, vous pouvez ajouter un inhibiteur de taches à l’eau. Cela aidera à protéger le revêtement des rayons UV, ce qui prolongera sa durée de vie.

Maintenant que vous savez comment entretenir votre piscine à coque, vous pouvez en profiter pendant des années. En vous acquittant de ces tâches, vous vous assurerez que votre piscine reste en parfait état et dure le plus longtemps possible.

Prise de balai de piscine : fonctionnement, utilité et remplacement

Prise de balai de piscine : fonctionnement, utilité et remplacement

La prise de balai de piscine est un élément indispensable pour votre bassin. C’est l’une des pièces à sceller lors de sa construction. Elle est utile pour le branchement des éléments tels que le balai aspirateur et les robots de piscine. Dans cet article, découvrez le fonctionnement, l’utilité et le remplacement d’une prise de balai de piscine.

Prise de balai de piscine : fonctionnement

La prise de balai de piscine est un équipement à sceller dans la structure de votre piscine. Elle s’installe sur la paroi de votre bassin, à 15 centimètres sous la ligne d’eau afin de faciliter le branchement du tuyau. C’est l’emplacement idéal afin d’éviter les prises d’air. Quel que soit votre type de bassin, choisissez une prise de balai adaptée à votre thermostat nest pour une meilleure efficacité. Outre le choix de la couleur en harmonie avec le liner, prenez aussi connaisse des types de prise de balai. Sachez également que le revêtement de votre piscine jouera grandement sur le système de fixation. De ce fait, avant toute utilisation, veillez à toujours fermer les vannes de la prise. Pensez ensuite à brancher le tuyau flexible et poussez-le au fond de l’eau. Si le tuyau flotte, c’est qu’il est rempli d’air. Par ce geste, vous viderez le tuyau en remplaçant l’air par de l’eau. Ensuite, remontez le tuyau, cette fois-ci rempli d’eau à la surface, puis branchez-y le robot hydraulique ou le balai aspirateur. Enfin, placez le balai au fond de votre piscine en ouvrant les vannes. Laissez le tout fonctionner et aspirer les déchets présents dans l’eau.

Prise de balai de piscine : utilité

La prise de balai de piscine sert de raccord entre le balai d’aspirateur, le système de filtration ainsi que l’adoucisseur d’eau. Elle n’aide, en aucun cas, au bon fonctionnement de votre bassin. Cependant, elle est grandement utile pour le nettoyage de celle-ci et est pratique pour son entretien.

Grâce à ce petit élément ajouté à la bonde de fond, la vidange de votre piscine peut avoir lieu dans les meilleures conditions possibles. Pour ce faire, rien de plus simple : branchez l’aspirateur puis mettez-le en marche en mode égout. De cette façon, les eaux seront évacuées directement dans les tuyaux d’assainissement sans passer par le système de filtration et les équipements de régulation de chauffage.

Attention, la prise de balai doit tout d’abord être reliée à un tuyau. Elle fait le tri de votre piscine en laissant les impuretés, mais en aspirant l’eau. Elle envoie cette dernière vers la pompe de filtration. Pour plus d’efficacité lors du nettoyage, le tuyau doit être raccordé à un robot hydraulique de piscine ou encore, à un balai manuel. Son fonctionnement n’empêche pas les autres éléments de faire leur travail, et encore moins de diffuser et de disperser les produits d’entretien. En somme, la prise de balai est utile à votre piscine pour :

  • la facilité d’entretien ;
  • le nettoyage des parois ainsi que du fond ;
  • l’accélération de la vidange.

Prise de balai de piscine : remplacement

Obstruée, cassée, entartrée ou présentant quelques anomalies ou dysfonctionnements, la prise de balai demande régulièrement une réparation ou un remplacement. Si après l’envoi d’une compression d’air dans le tuyau de la prise de balai, un nettoyage au furet ou l’utilisation d’un anticalcaire, votre piscine n’est toujours pas débouchée, remplacez votre prise de balai. Pour ce faire, procédez comme suit :

  • Coupez le circuit électrique du bassin ;
  • Éteignez la prise de balai ;
  • Enlevez les vis du raccord pour séparer le tuyau de la prise de balai ;
  • Installez la nouvelle prise de balai.

Quoi qu’il en soit, tout cela demande du savoir-faire. Il est donc toujours préférable que les manipulations soient faites par un pisciniste.

Critères de choix d’un abri de piscine

Vous avez décidé d’installer une piscine ? Vous devez connaître toutes les obligations qui en découlent, notamment sur la mise en place d’un abri de piscine. Cela permet de limiter les risques de noyade et de maintenir une bonne qualité d’eau. Découvrez ci-après les critères à prendre en compte avant de faire votre choix.

Les types d’abri de piscine disponibles sur le marché

Pour trouver l’abri de piscine qui répond au mieux à vos attentes, vous devez avant tout connaître les différentes options qui s’offrent à vous. En tête de liste, il y a les auvents qui sont destinés aux petites piscines. Ils permettent de limiter les coups de soleil chez les enfants et réduisent l’évaporation et les risques de salissure au niveau du bassin.

En ce qui concerne l’abri de piscine à rideau, il existe en version manuelle et automatique. Dans les deux cas, il permet de réduire le développement des algues. Afin de limiter les risques de noyade, privilégiez le modèle répondant à la norme NF P90- 308. Pour ce qui est de l’abri de piscine coulissant, il fait partie de la catégorie des abris de piscine haut de gamme. Son plus grand avantage est que vous pouvez l’ouvrir dans les deux sens.

Quant à l’abri de piscine télescopique, il possède les mêmes caractéristiques que l’abri de piscine coulissant, à la différence que le premier n’a qu’un seul sens d’ouverture. Son installation est aussi aisée ainsi que son entretien.

En termes d’abri de piscine, vous avez encore d’autres solutions telles que l’abri de piscine escamotable et fixe.

Une fois que vous avez trouvé l’abri de piscine approprié, faites appel à l’entreprise Val d’Amour Piscines pour effectuer sa pose. Son équipe prend aussi en charge l’entretien de piscines et de spa, les travaux d’aménagement extérieur et l’installation de piscines en coque polyester.

Le matériau

Le choix de l’abri de piscine repose entre autres sur le type de matériau. Dans le cas de la structure, par exemple, elle peut être fabriquée en plusieurs matériaux. Pour bénéficier d’un abri de piscine possédant un bon niveau d’isolation et esthétique, optez pour le bois. Celui-ci apporte entre autres de la chaleur et de la noblesse à votre abri de piscine. Cependant, cela ne vous empêche pas d’opter pour une structure d’abri de piscine en acier ou en alu.

En ce qui concerne le vitrage, vous avez également l’embarras du choix : résine, PVC, plexiglas, polycarbonate et verre. Faites votre choix en fonction du niveau de sécurité et de l’esthétique que vous recherchez.

La hauteur

La hauteur figure parmi les paramètres à prendre en compte avant de choisir un abri de piscine. Son choix dépend généralement de l’usage de votre bassin. Dans le cas d’une piscine qui ne sert que tous les week-ends, il est préférable d’installer un abri de piscine bas. Cela permet entre autres de maintenir l’eau à la bonne température.

Par contre, si vous envisagez de passer un bon moment en famille autour de la piscine dans un environnement confortable, privilégiez un abri de piscine haut. Toutefois, dans le cas de la mise en place d’un abri de piscine supérieur à 1,8 m, vous êtes obligé de déposer une demande préalable des travaux.

Le système d’ouverture

Avant d’installer un abri de piscine, veillez également à prendre en compte son système d’ouverture. Les choix sont multiples, pour ne citer que le système sur glissières et le système à basculement. Vous pouvez aussi opter pour une ouverture motorisée, manuelle, sur charnière ou télescopique.

Le prix

Le prix fait également partie des critères de sélection d’un abri de piscine. Dans le cas d’un modèle en entrée de gamme, prévoyez en moyenne 1 500 €. S’il s’agit d’un abri de piscine moyen de gamme, cela peut aller jusqu’à 4 000 €. Pour une version sophistiquée, comptez environ 9 000 €.

Construire une mini-piscine en béton : le guide !

Construire une mini-piscine en béton : le guide !

La mini-piscine rencontre de plus en plus de succès, car avec une dimension inférieure à 10 m², sa construction ne nécessite aucune formalité administrative. Autrement dit, le dépôt d’une déclaration préalable de travaux ou d’un permis de construire n’est pas requis. Toutefois, avant d’entamer les travaux nécessaires, le mieux est de consulter le PLU (plan local d’urbanisme) auprès de votre mairie. À part cela, une mini-piscine a également l’avantage de pouvoir s’intégrer dans de petits espaces et sur n’importe quel terrain. De plus, en raison de sa taille, une mini-piscine est logiquement moins contraignante qu’une piscine traditionnelle que ce soit en termes de consommation d’eau ou de produit d’entretien. Bref, une mini-piscine a tout pour plaire, mais reste à savoir comment la construire. Le point dans cet article.

Choisissez les dimensions de votre mini-piscine et son emplacement

La construction d’une mini-piscine est la solution idéale pour profiter d’un espace de détente et de baignade, même dans un petit espace. Toutefois, pour pouvoir profiter du bassin le plus rapidement possible, l’achat d’une mini-piscine de moins de 10 m² est également une excellente option. À noter que les dimensions d’une mini-piscine se situent entre 10 m² et 15 m² au maximum et sa profondeur ne dépasse pas 1 m de hauteur. De plus, lorsqu’il s’agit de construire une mini-piscine en béton, sa mise en place se fera forcément en plusieurs étapes. Dans un premier temps, il faudra choisir son emplacement et sa dimension à l’aide d’un cordon ou avec un traçage au sol.

Procédez au décapage du terrain

Une fois l’emplacement et les dimensions de votre future mini-piscine définis, il faudra creuser le terrain sur environ 20 cm de profondeur afin de mettre en place la structure de la piscine. Pour faciliter l’étape de décapage de piscine, l’utilisation d’une pelleteuse sera plus appropriée pour enlever la première couche végétale.

Le terrassement

Après le décapage effectué, vous pouvez maintenant procéder au terrassement. Cette étape consiste à creuser le sol tout en respectant les dimensions de votre future mini-piscine. Afin d’éviter d’éventuels désagréments, le mieux est de revoir à la hausse les dimensions de votre mini-piscine. Autrement dit, si les dimensions que vous avez prévues sont de 5 x 2 m, vous devez alors creuser 7 x 4 m. De même, si la dimension prévue est de 4 x 2.5 m, creusez sur 6 x 4.5 m.

La mise en place du radier

Il s’agit d’une dalle servant de support du sol qui sera implantée au fond de la piscine. En effet, le radier servira à supporter l’ensemble de la structure une fois la mise en eau effectuée. Autrement dit, le but est de stabiliser les contraintes physiques que la piscine va subir une fois qu’elle sera en eau. Sachez que le coulage du radier pourra se faire avec ou sans coffrage. Dans ce dernier cas, il sera alors cadré par la zone décaissée.

La mise en place des murs et de l’escalier

Comme pour un mur classique, les parpaings seront montés à l’aide d’un mortier. À noter que la création d’un escalier en béton sera également possible, vous pouvez l’installer soit sur la largeur de votre mini-piscine soit dans un angle.

La mise en place de l’enduit et des margelles

Une fois que vous avez effectué toutes ces étapes, l’ensemble de la structure pourra désormais accueillir l’enduit qui sera appliqué sur le sol et les parois de la piscine. Durant cette étape, assurez-vous que l’enduit est parfaitement lisse afin de pouvoir le peindre ou le carreler par la suite. Les margelles qui font généralement 33 cm de largeur seront installées sur le pourtour de votre mini-piscine.

La finition

Cette étape comprend l’étanchéification du mur extérieur et le remblai. En effet, le mur extérieur de votre piscine devra être parfaitement étanche avant d’achever la construction par le remblai des espaces vides (entre le mur et le reste du terrain) avec de la terre. Sachez qu’une mini-piscine en béton est une option parmi tant d’autres, l’installation dune piscine en coque polyester constitue une excellente alternative pour les petits budgets.

Piscine à l’eau salée : fonctionnement, avantages et inconvénients

À défaut de ce que l’on peut penser, la piscine à l’eau salée n’est absolument pas une piscine remplie d’eau de mer ni de sel dans le but de la rendre salée comme la mer. Également appelée la « piscine au sel », la piscine à l’eau salée est un mélange équilibré d’eau de baignade et de sel. Le principe est de faire interagir chimiquement les deux composants. Avec des termes plus adéquats, la piscine à l’eau salée est un mode de nettoyage et d’entretien de la piscine. Découvrez davantage d’informations sur le traitement naturel de la piscine dans les lignes suivantes.

Piscine à l’eau salée : son fonctionnement

Puisque c’est une méthode de nettoyage naturelle, les ingrédients sont ainsi faciles à se procurer et le fonctionnement facile à maîtriser. Vous n’aurez besoin que du sel et de l’eau de baignade déjà sale. Avant la désinfection, vous aurez d’abord besoin de vous munir de bons équipements, notamment d’une combinaison de nettoyage et de chaussures de protection.

En ce qui concerne la réalisation, le but est d’obtenir une réaction électrolyse du sel. Dans un premier temps, il faut commencer par l’ajout du sel dans le filtre de la piscine. Dès cette première insertion, le processus de nettoyage est en marche. Vous verrez ensuite, une électrode en titane polarisée par un courant à basse tension qui se formera à la sortie du filtre. C’est la première réaction entre le sel et un courant électrique très faible.

Après quelques secondes ou minutes, le sel se décomposera en formant une autre réaction, qu’on va appeler « l’électrolyse de l’eau ». À ce stade, cette dernière se transformera en hypochlorure de sodium, qui est une chlorure naturelle et dotée des propriétés désinfectantes et nettoyantes. Elle se libérera de façon constante et permanente. L’eau devient de plus en plus nettoyée et les rayons UV du soleil jouent un rôle dans le processus, qui est de transformer le chlorure en sel. Ainsi, le fonctionnement continue en boucle jusqu’à ce que la quantité de sel insérée soit épuisée.

Les avantages d’une piscine au sel

Outre le fait que ce mode de nettoyage soit naturel et économique, d’autres avantages peuvent se présenter pour la piscine à l’eau salée. Avant de vous les citer, notez que les réactions chimiques qui ont eu lieu lors du processus de nettoyage de la piscine contribuent grandement à notre santé, notre sécurité et surtout à notre environnement. Ci-dessous, découvrez les avantages de la piscine au sel :

  • Simple à réaliser : tout le fonctionnement repose sur l’ajout du sel et l’automatisme du système de filtrage.
  • La santé est protégée : puisque le processus ne requiert pas l’ajout de chlore industrialisé, qui est un produit agressif pour la peau et les yeux, la santé est préservée avec le sel qui élimine toutes les bactéries présentes dans la piscine.
  • La sécurité est optimisée : en utilisant le sel, vous n’aurez pas à stocker un quelconque produit toxique si vous avez des enfants.
  • Le processus est écologique : déjà qu’il est naturel, il est aussi écologique grâce au sel, qui ne pollue pas et ne salit pas puisqu’il se dégrade lors de la réaction chimique.

P.S : sollicitez les services de Pause Entretien Piscine, si vous souhaitez entretenir votre piscine.

Les inconvénients

Comme le revers de la médaille existe, pratiquer ce mode d’entretien et de nettoyage présente d’éventuels risques pouvant être dangereux pour nous. Nous vous citons quelques-uns dans les lignes suivantes :

  • Le coût est hésitant : beaucoup d’utilisateurs reculent en voyant le prix de l’électrolyseur. Pourtant, ce dernier est systématiquement utile dans le filtre de piscine. Par conséquent, ils seront obligés de prévoir un budget allant jusqu’à 2 000 € pour ce dispositif.
  • Les risques de corrosion : comme nous le savons tous, le sel possède des propriétés corrosives. Cela peut engendrer la détérioration de l’électrolyseur.
  • Le niveau de pH s’accroît en permanence : qui dit ajout de sel, dit pH augmentée. Pour y remédier, il suffit de vérifier et d’équilibrer régulièrement le pH. Si nécessaire, installez un régulateur.