garde corps

Comment trouver un garde-corps de qualité à petit prix ?

Le garde-corps aussi appelé garde-fou ou rambarde est un équipement indispensable à votre sécurité. Il vous convient surtout si vous avez une terrasse, un escalier, un balcon ou des fenêtres en étage. Son premier objectif est de limiter les risques de chutes accidentelles. Par ailleurs, faisant partie du logement, ce dispositif constitue un levier en matière d’architecture de votre maison. Ayant pour principal rôle de protéger les occupants d’un bâtiment, il faudra opter pour un garde-corps de qualité. Voici quelques méthodes pour trouver un garde-corps de qualité à petit prix.             (suite…)

relooker un meuble en bois

3 idées pour relooker un meuble en bois

Il n’y a rien de plus frustrant que de s’asseoir sur un vieux meuble et de le détester. C’est peut-être le tissu qui a commencé à s’effilocher, ou alors il ne s’intègre pas à votre nouvelle déco. Quelle qu’en soit la raison, si vos meubles ne sont pas au mieux de leur forme, il est temps de les relooker. Il existe de nombreuses façons de les rafraîchir pour qu’ils soient comme neufs. Voici quelques façons simples de donner un coup de jeune à n’importe quel meuble en bois de votre maison.

Poncez vos meubles

C’est l’une des meilleures façons de faire ressortir les couleurs de vos meubles ou d’autres ouvrages en bois comme les revêtements. La finition des structures en bois est généralement réalisée avec un produit d’étanchéité qui protège le bois contre les rayures et les marques. Mais cette finition peut devenir terne et opaque avec le temps, et dans certains cas, vous verrez même quelques marques et rayures disparaître à mesure que le bois s’adapte à ces nouvelles conditions. Il suffit alors d’un léger ponçage avec un papier de verre de grain approprié pour faire disparaître la ternissure et révéler les couleurs et le grain d’origine. Il n’est pas nécessaire de poncer jusqu’au bois nu ; le ponçage de finition consiste à poncer d’abord avec un grain moyen pour éliminer la majorité des marques et des rayures, en enlevant environ 70 % de la surface du bois. C’est un excellent moyen de rafraîchir vos meubles, mais veillez à ne poncer qu’avec un chiffon ou une cale à poncer, et non avec une ponceuse électrique qui pourrait endommager le bois. Cependant, la meilleure alternative pour minimiser les risques reste le recours à des spécialistes des travaux du bois.

Ajoutez une nouvelle couche de peinture

Vous avez probablement vu d’autres meubles en bois avec une couche de peinture vraiment fraîche qui donne l’impression qu’un vieux meuble est tout neuf. C’est un excellent moyen de relooker un vieux meuble. Vous pouvez choisir une couleur neutre comme le blanc, le gris ou le beige, ou des teintes plus audacieuses comme le rouge, le bleu, le violet ou l’orange. Vous pouvez même opter pour une couleur plus inhabituelle comme le métallique ou l’aqua, ou avoir un thème dans votre maison, par exemple si vous vivez dans une maison côtière, peignez du bleu foncé et ajoutez ensuite des bleus et des verts plus clairs pour lui donner un aspect côtier. La peinture est également un excellent moyen de changer l’apparence de vos meubles en bois, et elle est particulièrement avantageuse si vous voulez un lifting audacieux pour des meubles en bois foncé. Au lieu de recouvrir l’ancienne couleur, peignez une nouvelle couleur et donnez-lui une finition brillante pour qu’elle corresponde au lustre de l’original. C’est un excellent moyen d’actualiser vos meubles sans les remplacer.

Ajoutez une touche de couleur avec les tissus d’ameublement

Si vous cherchez un moyen très simple et peu coûteux de rafraîchir vos meubles en bois, pensez à changer les coussins et le rembourrage. Cela changera la sensation et l’apparence de vos chaises et canapés, et leur donnera un nouveau look grâce à un tissu différent. C’est aussi un excellent moyen de changer l’ambiance de votre maison tout en lui donnant un coup de jeune. Vous n’avez pas besoin de faire des pieds et des mains pour trouver un nouveau tissu d’ameublement ; il suffit de faire un tour dans votre magasin discount local pour trouver de superbes rembourrages. Vous pouvez également opter pour le bricolage et vous procurer des chutes de tissu ou de garniture pour fabriquer vos propres coussins. C’est un excellent moyen de rafraîchir un ensemble de meubles dans votre maison.

 

 

Table basse scandinave : Goldfan, ID Market ou Miliboo ORKAD ?

Table basse scandinave : Goldfan, ID Market ou Miliboo ORKAD ?

Pour rénover son intérieur ou juste pour changer de style, pourquoi ne pas mettre une table basse scandinave. C’est une astuce pour mettre une touche nordique ou rétro à son intérieur. il y a plusieurs variétés en matière de table scandinave. Découvrez-les dans cet article.

Description d’une table scandinave

Les mobiliers d’intérieur sont tellement variés qu’une personne non habituée à ce domaine risque facilement de s’y perdre. Concernant les tables basses scandinaves, elles sont parfois de forme triangulaire ou ovale, composées de marbre ou d’autres matériaux. Cette surface est supportée par trois pieds en bois compas ou fuselés. Là est la base de toute table basse scandinave, toutefois, des modernisations peuvent avoir lieu. Les pieds peuvent être remplacés par du métal, la surface peut être constituée de 2 à 3 superpositions selon le designer. Il y a aussi des modèles relevables pour plus de rangement tout en gardant le côté esthétique. La plupart des designers peuvent réaliser les modèles selon le désir des clients.

Les avantages des tables basses scandinaves

Une table basse se trouve généralement dans le salon, la pièce dans laquelle il est idéal de se détendre. Il faut pouvoir circuler facilement dans le salon, c’est pourquoi les meubles doivent être minimalistes et ne pas prendre trop de place. Justement, une table basse scandinave est, de par sa nature, de petite taille et peu encombrante, particulièrement celles composées de plusieurs superpositions.

De ce fait, le rangement est réalisé plus facilement et la décoration, peu encombrante. Au- delà de cela, les pièces de décoration seront mises plus en valeur.

La petite taille de la table basse scandinave fait également en sorte qu’elle s’adapte à tout type de meuble. Ainsi, si le salon est de style moderne, la table basse apportera une touche vintage au reste des meubles.

Sa beauté est discrète, de ce fait, la table basse scandinave peut embellir non seulement le salon, mais aussi le couloir ou toute autre pièce de la demeure.

La table basse scandinave Goldfan

La table basse scandinave Goldfan est composée d’une surface en arc pour éviter que les enfants se blessent en s’y heurtant. Elle est en forme ovale tel un œuf avec trois pieds comme support assurant la stabilité. La surface est recouverte d’autocollants en 3D, ce qui facilite le nettoyage même en cas d’éclaboussure de liquide. Pour monter cette table, pas besoin de professionnel, il suffit au client de suivre les instructions et le tour est joué. Cette table convient à toutes les pièces, que ce soit près du canapé, dans un café ou même dans la chambre à coucher.

Table basse scandinave chez ID Market

L’avantage d’acheter sur ID market est sans aucun doute le prix réduit qu’il offre. Le client peut avoir une table basse composée de 2 superpositions pour seulement 50 euros et quelques. Le design y est, c’est au client de choisir celle qui lui convient. Le site offre des conseils qui peuvent orienter les clients dans le choix de la table qui leur convient. Les conseils se font aussi par rapport à la pièce où la table basse est destinée.

Et chez Miliboo ORKAD ?

La plupart des tables basses chez Miliboo sont faites en bois. Si le client désire avoir des meubles atypiques comme une table faite à base de manguier, il est bien servi. L’authenticité de chaque table n’a d’égal que leur prix. Les tables en métal sont aussi présentes ainsi que les tables basses constitués de compartiments de rangement. La table basse ronde de design ORKAD est indémodable. Son style épuré et simple est d’inspiration japonaise, afin de respecter l’harmonie de la pièce à vivre.

Nos conseils pour bien choisir une bibliothèque murale

Nos conseils pour bien choisir une bibliothèque murale

Meuble star pour les amoureux de la lecture, la bibliothèque est un élément indispensable de la décoration d’un salon. En plus de son côté esthétique, elle est aussi appréciée pour son côté pratique, puisqu’elle permet de ranger toutes sortes d’objets : les livres bien évidemment, mais aussi les accessoires de décoration, les CD, les photos, et même certains des jouets de vos enfants. Côté configuration, plusieurs options s’offrent à vous. Dans cet article, nous allons parler d’un modèle en particulier : la bibliothèque murale. Vous souhaitez acheter ce type de meuble, mais vous ne savez pas comment bien choisir ? Voici nos conseils.

Conseil n° 1 : Bien choisir les dimensions de votre bibliothèque murale

Pour choisir la bibliothèque parfaite, qu’elle soit murale ou non, commencez d’abord par définir la pièce dans laquelle vous prévoyez de l’installer. Votre choix dépendra des dimensions, de la configuration et du style de la pièce. Une prise de mesure s’impose pour que votre bibliothèque ne paraisse ni trop grande ni trop petite pour la pièce. Voici quelques principes de base.

Sa hauteur dépendra des objets que vous souhaitez y ranger. Il en est de même pour sa profondeur. Idéalement, celle-ci doit avoir différents niveaux de même profondeur. Si vous prévoyez d’y ranger d’autres objets en plus des livres, optez pour une profondeur d’au moins 50 cm, si les dimensions de la pièce le permettent.

Si vous aimez changer régulièrement la décoration de votre intérieur, nous vous recommandons un modèle modulable.

Conseil n° 2 : Bien choisir le matériau

En plus d’être esthétique, votre bibliothèque murale doit aussi être suffisamment robuste pour supporter le poids de tous les objets que vous allez y ranger (notamment les objets de décoration). Pour cela, vous devez choisir le bon matériau. L’époque des grandes bibliothèques murales en bois massif est révolue. Aujourd’hui, de nombreux choix sont disponibles. Bien sûr, si vous aimez le style classique, vous pouvez toujours opter pour le bois. De leur côté, ceux qui aiment le style contemporain choisiront des matériaux plus modernes comme le métal, le verre ou le panneau composite.

Conseil n° 3 : Bien choisir la couleur de votre bibliothèque murale

Pour que votre bibliothèque s’intègre parfaitement au reste de vos éléments de décoration d’intérieur, il est important que vous choisissiez le bon coloris. Par exemple, si tous vos meubles sont en bois massif, il est préférable que votre bibliothèque murale ait une teinte similaire, et ce, même si vous avez choisi un autre matériau que le bois. En effet, les matériaux modernes utilisés de nos jours ont l’avantage d’être disponibles dans de nombreux coloris. Ce qui leur permet de s’adapter à tous les styles et à tous les goûts. Le panneau composite est particulièrement polyvalent. En plus des coloris, il peut se décliner en différentes épaisseurs.

Conseil n° 4 : Choisir votre bibliothèque murale en fonction du prix

Comme pour l’achat de tout produit, le prix fera aussi partie des paramètres qui influeront sur votre choix. En fonction des matériaux et des modèles, les bibliothèques murales sont disponibles dans une large fourchette de prix. Pour un modèle d’entrée de gamme, vous devez prévoir un budget compris entre 50 et 100 euros. Pour les modèles haut de gamme, comme ceux fabriqués en bois massif, le prix varie entre 1 000 et 2 000 euros. C’est une moyenne, parce qu’il est tout à fait possible de trouver des modèles qui coûtent plus de 2 000 euros. Et pour finir, sachez qu’en plus du matériau et du modèle, le coût de votre bibliothèque murale dépendra aussi de sa taille. Ce qui est tout à fait normal.

4 avantages de la porte vitrée

4 avantages de la porte vitrée

Élément de décoration à part entière, garante de la sécurité et de l’intimité des occupants de la maison, la porte d’entrée a plusieurs fonctions. Par ailleurs, c’est la première chose que vos visiteurs voient, mais aussi le reflet de votre décoration intérieure. Autant de fonctions importantes qui rendent difficile le choix d’une porte, surtout avec les nombreux matériaux qui sont disponibles sur le marché. Mais, sur ce point, le verre est très tendance aujourd’hui. De plus en plus plébiscitée, la porte vitrée présente de nombreux avantages.

Une maison bien éclairée naturellement

Une bonne luminosité, ça apporte de la bonne humeur à la maison. La lumière naturelle est la bienvenue, surtout pour les pièces de vie. La porte vitrée augmente significativement la luminosité de la pièce qu’elle habille, car elle laisse passer la lumière naturelle. L’intérieur de la maison est ainsi plus agréablement illuminé qu’avec une porte classique opaque. L’intensité de la lumière dépendra du type de verre (réfléchissant, clair, teinté, dépoli, laminé, feuilleté…). En outre, la porte vitrée permet de profiter pleinement du panorama extérieur. Et, si vous avez la chance d’avoir une pièce qui s’ouvre sur la mer, alors là, c’est littéralement le paradis !

Porte vitrée : une maison au design exceptionnel

La porte en verre a également l’avantage d’être plus esthétique qu’une porte classique en alu ou en pvc. Du verre dans votre maison, c’est un véritable accroche-regard. Les portes vitrées se présentent aujourd’hui sous plusieurs styles et coloris. Elles peuvent être parées de nombreux motifs décoratifs qui feront toute la différence. Couleur, finition ou taille… Les possibilités de personnalisation sont infinies afin de répondre aux besoins de chacun. De plus, le verre se marie bien avec plusieurs matériaux : aluminium pour plus de design, PVC pour une porte vitrée robuste, bois pour augmenter le charme de la façade, composite pour une bonne isolation acoustique ou intégralement en verre. À vous de choisir ! Pour la fabrication de portes vitrées personnalisées, vous pouvez compter sur Breizh Eco Menuiserie près de Brest.

Une bonne isolation

Parmi les différents modèles de portes vitrées proposées sur le marché, certaines présentent des avantages indéniables en termes d’isolation. C’est particulièrement le cas des portes vitrées semi-ouvertes. Grâce à leur isolation thermique, elles peuvent avoir la capacité de chauffer l’intérieur du logement en laissant entrer la lumière du jour, et dans un autre sens, de conserver la fraîcheur de la pièce en été. La porte vitrée forme aussi une bonne barrière thermique et acoustique entre deux pièces. C’est donc idéal comme cloison.

Par ailleurs, il existe un verre isolant phonique permettant de protéger l’intérieur du bruit extérieur. Si vous habitez dans un quartier bruyant, une porte d’entrée en verre isolant vous apportera un meilleur confort phonique.

Des avantages économiques

Choisir une porte vitrée présente également de nombreux avantages sur le plan financier. Grâce à ses qualités thermiques, la porte en verre permettra de réduire considérablement votre consommation de chauffage, et donc votre facture d’énergie. Par ailleurs, du fait qu’elle laisse passer la lumière naturelle, la porte vitrée permet d’économiser sur la consommation énergétique liée à l’éclairage.

Et ce n’est pas tout ! Certains modèles de portes vitrées sont éligibles au crédit d’impôt pour la transition énergétique. Cette subvention permet d’économiser jusqu’à 30 % sur le prix d’achat et d’installation de votre menuiserie vitrée. Un coût qui n’est pas négligeable quand on sait que le prix d’une porte vitrée varie entre 3 000 euros et plus de 5 000 euros. Il faut noter néanmoins que ce crédit d’impôt est obtenu sous condition d’avoir recours à un professionnel certifié RGE.

abri de jardin

L’abri de jardin est-il taxable ?

Vous envisagez de construire un cabanon pour stocker vos outils de jardinage et de bricolage ? Sachez que ce type d’aménagement est taxé. Avant de vous lancer, découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur la taxe abri de jardin.

Taxe abri de jardin : késako ?

La taxe abri de jardin est aussi appelée taxe d’aménagement. Elle s’applique à toute construction ayant plus de 5 m² d’emprise au sol, dépassant 1,80 m de hauteur et nécessitant une autorisation d’urbanisme. Cette réglementation est valable aussi bien pour un abri fixe qu’une structure démontable.

À savoir que la taxe d’aménagement ne vise pas seulement les abris de jardin, mais concerne également les garages, les vérandas, les caves, les celliers et les combles.

Par contre, les terrasses et les pergolas sont exclues, parce qu’elles ne sont pas entièrement closes.

À combien s’élève le montant de la taxe abri de jardin ?

Entrée en vigueur en 2012, cette taxe est actualisée au 1er janvier de chaque année. Mauvaise nouvelle, cette année, elle a connu une augmentation de près de 7 %, contre 1,1 % en 2021. Selon un arrêté ministériel du 29 décembre 2021, la valeur de la taxe d’aménagement pour la période du 1er janvier au 31 décembre 2022 est fixée à :

  • 929 euros par m² dans la région Île-de-France (contre 870 euros l’année d’avant)
  • 820 euros par m² hors Île-de-France (contre 767 euros l’année d’avant).

À noter que cet impôt est appliqué sans condition de ressources.

Comment calculer la taxe abri de jardin ?

Le calcul de la taxe abri de jardin est basé en amont sur la surface de la construction en question, c’est ce qu’on appelle surface taxable (exprimée en m²). Après, il faut multiplier ce chiffre par la valeur forfaitaire du m² évoqué ci-dessus. Le résultat obtenu sera ensuite multiplié par le taux fixé par la collectivité locale.

En somme :

Taxe d’aménagement = (surface taxable x valeur forfaitaire) x taux de la collectivité.

Le taux peut varier entre 1 et 20 % selon la zone géographique concernée.

Comment se passe le paiement de la taxe abri de jardin ?

Cet impôt se règle une fois, dans les 12 mois qui suivent l’obtention du permis pour l’aménagement de l’abri de jardin.

Cependant, si sa valeur dépasse 1500 euros, le paiement peut être divisé en 2 à parts égales.

Par exemple, si la taxe s’élève à 1600 euros, vous pouvez d’abord verser la moitié (800 euros) la première année et vous acquitter du reste l’année suivante.

Dans quel cas peut-on éviter de payer la taxe abri de jardin ?

D’après le Code de l’Urbanisme, il est possible de bénéficier d’une exonération de la taxe d’aménagement dans les cas suivants :

  • la surface de la construction n’excède pas 5 m² ;
  • l’abri n’exige qu’une simple déclaration préalable de travaux (valable pour une surface moins de 20 m² et ce, sur délibération des collectivités territoriales avant le 30 novembre) ;
  • la structure est reconstruite à l’identique après un sinistre (sous un délai de 10 ans).

Si vous projetez donc de mettre en place un abri de jardin, n’oubliez pas de prendre en compte la taxe d’aménagement. Après avoir fait le calcul, ne tardez pas à démarrer les travaux, sachant que la valeur de l’impôt augmente tous les ans !

Vous souhaitez confier les travaux à un professionnel ? Faites appel à MENUISERIE PÈNE si vous êtes à Varennes-sur-Allier, Vichy, Moulins ou dans l’une des villes avoisinantes. Cette entreprise fabrique et propose des abris de diverses formes et dimensions. Vous pouvez aussi commander un abri de jardin sur mesure. Pour éviter d’être soumis à la taxation, optez entre autres pour un cabanon moins de 5 m² !

Porte en aluminium ou en PVC : laquelle choisir ?

Porte en aluminium ou en PVC : laquelle choisir ?

Une belle porte munie de bonnes performances d’isolation participe au confort d’une maison. Entre l’aluminium et le PVC, lequel de ces matériaux faut-il choisir ?  Vous devez jeter votre dévolu sur un type de porte en particulier, en prenant en compte son attractivité, son cout et sa résistance. En effet, le choix de la porte se portera sur le matériau qui est le plus avantageux en procédant bien évidemment à une comparaison des forces et des faiblesses de chaque porte. (suite…)

Foire aux questions sur le portail coulissant télescopique

Foire aux questions sur le portail coulissant télescopique

Vous envisagez de remplacer le portail de votre résidence ? Le portail coulissant télescopique est la solution idéale. Il peut à la fois s’adapter à n’importe quelle configuration de porte d’entrée et donner de l’allure à la devanture de votre maison. Vous aurez le choix, car il existe plusieurs modèles sur le marché. Mais pourquoi le portail télescopique est-il si intéressant ? Faisons ensemble le tour de la question.

En quel matériau le portail télescopique est-il fait ?

Chaque fabricant a son propre secret. Mais la plupart des modèles disponibles sur le marché sont fabriqués avec de l’aluminium ou du métal. Par exemple, l’entreprise SOFERMO à Montauban, est spécialisée dans la conception et l’installation de portails métalliques. Vous aurez le choix entre différentes versions : portail télescopique, coulissant ou battant.

Qu’est-ce-qui différencie le portail coulissant classique du portail coulissant télescopique ?

Le portail coulissant télescopique s’ouvre de la même manière que le portail coulissant classique. Cependant, la zone de refoulement du portail télescopique est plus réduit. Par exemple, si vous envisagez d’installer un portail à vantaux, le dégagement sera à la moitié.

Avantages :

    • largeur du passage ;
    • rails coulissants ;
    • ouverture rapide ;
    • mécanisme d’ouverture discret ;
    • idéal pour les axes difficiles et les accès restreints.

Quel est l’avantage d’un portail coulissant télescopique en aluminium ?

Vous aurez un portail léger et résistant, si vous optez pour un portail en aluminium. De plus, cette option est beaucoup moins onéreuse par rapport au modèle en métal.

Est-ce-que le portail télescopique peut être personnalisé ?

Oui, tout à fait ! Vous aurez la possibilité de personnaliser votre portail en fonction de vos envies. Il vous suffit de confier la tâche à un expert. Vous aurez totalement le choix sur le coloris, le design et les décors, sans oublier la disposition des lames : verticales, fougères ou horizontales.

Exemples :

    • portail plein ou ajouré ;

Est-ce-que le portail coulissant télescopique peut être motorisé ?

Oui, c’est possible ! Vous pouvez intégrer un moteur pour faciliter l’ouverture de votre portail. De plus, le système peut être dissimulé dans la traverse basse du portail. Vous pouvez aussi ajouter un éclairage tel que des lampes LED clignotantes, prévenant les entrées et sorties de la propriété.

Quelle est la dimension maximale d’un portail coulissant télescopique ?

Dans l’optique où vous pouvez personnaliser votre portail, vous pouvez personnellement définir ce critère. Tout va dépendre du modèle choisi, de la hauteur souhaitée et de votre budget. Toutefois, la plus grande version existant sur le marché pour les portails coulissant télescopique manuel est de 7 m. Cette longueur peut dépasser les 8 m de long en fonction de la surface à sécuriser.

Pour les portails coulissants télescopiques motorisés, la longueur maximale est d’environ 5 m. Vous pouvez augmenter la capacité de couverture du portail en optant pour des portails ajourés. Dans ce cas-là, le système motorisé sera à découvert.

Quelles sont les différentes possibilités pour un portail coulissant télescopique ?

Vous pouvez opter pour :

    • un portail coulissant à deux vantaux ;
    • un portail traditionnel en fer forgé ;
    • un portail avec un aspect moderne et contemporain ;

Le seul inconvénient avec ce type de portail est que vous ne pouvez pas choisir des formes atypiques : portail biseauté, portail arrondi, etc.

Peut-on installer un portail coulissant télescopique soi-même ?

Oui, si vous y connaissez en bricolage et en travaux de maçonnerie. Sinon, le mieux est de faire appel à un professionnel, car les plans de montage peuvent comporter des détails assez techniques.

Quelle est la durée de vie d’une batterie de portail télescopique ?

La durée de vie d’un tel dispositif est de 3 à 5 ans. Mais tout dépendra de vos habitudes d’entretien et du nombre d’ouvertures et de fermetures actionnées par jour.

Peut-on fabriquer un portail coulissant télescopique à 3 vantaux ?

Tout est possible dans la mesure où la forme du portail reste droite. Le modèle de portail à 3 vantaux nécessite tout de même quelques ajustements :

    • la motorisation sera apparente ;
    • la puissance du moteur sera beaucoup plus puissante.

Remplacer la vitre d’une porte intérieure : quelles sont les étapes à suivre ?

La porte vitrée intérieure permet de faire entrer la lumière naturelle, quel que soit le temps qu’il fait dehors. Autrement dit, c’est un excellent moyen d’illuminer votre maison tout en préservant l’intimité de certaines pièces. Elle apporte en plus un charme unique à votre pièce. Néanmoins, plusieurs raisons pourraient vous pousser à procéder au remplacement des vitres d’une porte intérieure. Il en est ainsi, par exemple, pour les cas de bris de glace mais un changement pour plus de modernité aussi n’est pas une mauvaise idée. Donc, voici les étapes à suivre pour remplacer la vitre d’une porte intérieure.

Les outils nécessaires pour remplacer la vitre d’une porte intérieure

Pour tous travaux de réparation et de remplacement de vitres, il vous faut les outils ci-dessous qui sont nécessaires à cet effet :

– un mètre ruban pour mesurer la hauteur et la largeur du vitrage afin que vous puissiez procéder à la découpe (avec une coupe verre), une fois les dimensions connues ;

– un marteau et des tréteaux ;

– une tenaille et un cutter (ou un couteau) ;

– du mastic de vitrier et un couteau à enduire ;

– des clous de vitrier et une paire de gants (pour vous éviter de vous couper durant l’opération).

Retirez l’ancien vitrage

Retirez la porte et posez-la sur des tréteaux stables afin de faciliter la pose du vitrage : c’est une étape assez facile mais elle nécessite toutefois un minimum de délicatesse. Ensuite, il vous faudra retirer les baguettes qui retiennent la vitre sur l’un de ses côtés. À noter que ces baguettes peuvent être tout simplement clouées, ou bien renforcées, à l’aide d’une colle à bois. De ce fait, il va falloir décoller tout ça à l’aide d’un couteau et d’un marteau, en les poussant vers l’intérieur de la vitre. Une fois, les baguettes retirées, utilisez des gants anti-coupure pour retirer les vitres qui vont sortir toutes seules. Concernant les nouvelles vitres, choisissez un vitrage résistant, d’au moins 3 à 5 millimètres d’épaisseur. À noter que le choix du vitrage se fait aussi en fonction de la pièce ; une verrière est par exemple idéale pour une cuisine, tandis qu’un vitrage flou est plus approprié pour une salle de bains afin d’y préserver l’intimité.

La pose du vitrage sur la feuillure

Vous pouvez fixer les nouvelles vitres soit à l’aide des clous de vitrier, soit à l’aide d’une colle à bois. Cependant, avant de procéder à la pose du vitrage, pensez à nettoyer les restes de mastic qui pourraient être encore sur l’intérieur du cadre de la porte. Pour cela, décollez les à l’aide d’un cutter et d’un marteau, si cela s’avère nécessaire. Procédez également au nettoyage des baguettes que l’on vient de retirer pour enlever les morceaux de mastic ainsi que les clous qui sont restés sur celles-ci. Vous pouvez enlever facilement les clous à l’aide d’une tenaille. Il est maintenant temps de poser les nouvelles vitres avec les clous de vitrier que vous allez planter délicatement tous les 10 cm environ. Toutefois, vous pouvez mettre directement une colle à bois sur les baguettes d’embellissement pour maintenir les vitres. N’oubliez pas d’enlever le surplus de colle avec un cutter.

La finition

Comblez les espaces entre les baguettes et les vitres avec du mastic. N’hésitez pas à en mettre environ 5 mm d’épaisseur sur les côtés. Assurez-vous que les baguettes soient parfaitement clouées en appuyant dessus pour que le mastic s’écrase sur la vitre. Une fois les baguettes positionnées sur leur emplacement d’origine, avec en prime les nouvelles vitres, il se peut que vous ayez besoin de repasser un petit coup de peinture au niveau de la jonction porte-baguette.

Comptoir de cuisine : avantages, critères de choix et prix

Comptoir de cuisine : avantages, critères de choix et prix

Une cuisine qui fait fierté reste forcément celle qui est équipée d’un comptoir à la fois attrayant et fonctionnel. Pourtant, avec une large gamme proposée sur le marché, nous comprenons qu’il n’est pas facile de s’y retrouver. Profitez donc de notre guide d’achat, ci-dessous, pour faire aisément votre choix.

Faîtes votre choix en fonction de l’agencement désiré

L’agencement que vous souhaitez, pour votre cuisine, doit impacter grandement le choix du comptoir. Il en est de même pour l’espace disponible dans votre pièce. Également, vous n’opterez pas pour le même comptoir si vous souhaitez vous pencher sur le style contemporain, en vogue du moment, que sur le style traditionnel. Accordez-vous donc un petit moment de réflexion pour choisir l’emplacement destiné au lavage, à la cuisson et à l’entreposage. Si vous disposez d’une place assez limitée et que vous trouvez qu’il est mieux de se servir du mur pour faire place à votre comptoir, optez pour le modèle traditionnel accolé au mur. Par contre, si ce n’est pas l’espace qui manque chez vous, alors pourquoi ne pas se tourner vers un îlot central ? Sachez également qu’il est important, avant de passer au choix, de tenir compte des différents raccordements (eau, électricité, etc.) sur lesquels la fonctionnalité de votre future cuisine reposera.

Prenez en compte les différents matériaux et leurs avantages

Le matériau fait partie intégrante des éléments à considérer lors de votre choix. En effet, non seulement, le prix va en grande partie en dépendre mais l’installation, l’entretien requis, la résistance ainsi que la longévité va différer d’un matériau à un autre. Pour votre information, voici les matériaux les plus populaires, en matière de comptoir, avec leurs caractéristiques spécifiques :

Le stratifié : un comptoir stratifié est connu pour sa polyvalence, étant donné qu’il se décline sous un grand nombre de couleurs et de textures. Il fait preuve d’une grande résistance aux taches. Cependant, on reproche à ce matériau sa sensibilité aux rayures et à la chaleur. Raison pour laquelle, parmi cette sélection, il est le plus susceptible de présenter rapidement des signes d’usure, au fil du temps.

Le quartz : c’est en grande partie sa longévité qui façonne tout son estime auprès des fabricants. De plus, il nécessite peu d’entretien. Témoignant d’une résistance inégalable aux fissures, il est néanmoins plus vulnérable à la chaleur.

Le granite : un comptoir en pierre naturelle est la solution idéale pour tirer profit d’une cuisine exceptionnellement noble et durable. Cependant, en contrepartie, un bon entretien est requis. Avec ce matériau, une grande variété de couleurs est mise à votre disposition. Vous avez également le choix entre la finition mate et la finition polie.

Le bois : quoi de plus authentique, et de plus chaleureux, qu’un comptoir en bois ? Néanmoins, avec ce type de matériau, vous devez vous attendre à une sensibilité importante aux chocs, aux rayures, aux températures élevées, ainsi qu’à des entretiens réguliers et fréquents.

Le marbre : celui-ci a l’avantage de produire un rendu de coloris blanc, à la fois luxueux et raffiné. En revanche, en raison de sa fragilité et de sa forte porosité, un comptoir en marbre exige plus d’attention en matière d’usage et d’entretien.

Choisissez un comptoir qui correspond à votre budget

Énoncé en dernier (mais qui reste un critère à ne pas négliger), c’est le prix. En effet, il est vrai que vous avez vos préférences et vos exigences mais votre choix restera cependant dicté par votre budget. Nous tenons alors à vous indiquer que le prix moyen d’un comptoir se situe entre 20 et 120 $ par pied carré. Il est à noter aussi que pour un comptoir de cuisine, ce nombre de pieds carré est de 35 en moyenne. Pour plus de détails, nous vous faisons part de la liste ci-dessous, pour que vous ayez de quoi vous préparer et adapter votre budget, en fonction du comptoir de votre choix :

  • pour un comptoir de quartz, comptez entre 60 et 80 $ le pied carré ;
  • pour un comptoir de granite, vous pouvez obtenir le pied carré avec un prix compris entre 50 et 110 $ ;
  • prévoyez entre 80 et 120 $/pied carré pour un comptoir en marbre ;
  • un comptoir en bois vous coûtera entre 60 et 100 $/pied carré ;
  • vous pouvez vous offrir un comptoir stratifié pour un prix se situant entre 20 et 40 $ le pied carré.