Questions Deco » Rangement et organisation » Comment optimiser l’espace de stockage de votre entrepôt ?

Comment optimiser l’espace de stockage de votre entrepôt ?

Pour une entreprise, l’entrepôt ne doit pas uniquement être un lieu de stockage. Il doit avant tout faire office de lieu de passage de marchandises. Gérer le flux dans un entrepôt requiert ainsi une méthode et une organisation. Le responsable du lieu doit veiller, entre autres, à ce que l’espace de stockage soit optimisé, le but étant de maintenir l’équilibre entre l’entrée et la sortie de marchandises tout en réduisant le coût en temps (la distance à parcourir) et en espace. Voici quelques conseils pour une bonne gestion de l’espace de stockage de l’entrepôt.

Les normes de construction d’un entrepôt logistique

Des règles et des procédures sont imposées pour disposer d’un espace de stockage répondant aux exigences sécuritaires (concernant la structure, les machines et les personnes qui y travaillent) et au bon fonctionnement des installations. La norme EN 15635 minimise ces risques et les dommages qu’un entrepôt peut subir.

Les techniques de gestion de l’espace dans un entrepôt

La base du stockage est de disposer d’une infrastructure de rangement qui facilite la manutention. Le casier de stockage permet à la fois de sécuriser la marchandise contre le vol et d’autres dommages pendant le stockage. Il peut être équipé de grillage et de système d’alarme.

Il y a des techniques propres à la gestion de l’espace dans un entrepôt, qui visent à bien gérer l’espace disponible, la circulation des marchandises ainsi que le flux d’entrée et de sortie. En effet, dans un entrepôt, certains produits s’écoulent plus vite que d’autres. Cela implique la connaissance des produits et une organisation concernant le stockage. Il existe plusieurs méthodes pour la gestion de flux et de stockage. En voici quelques-unes.

La méthode ABC (activity based coasting)

Les marchandises sont stockées en fonction du taux de rotation. Elles sont classées par importance de rotation : A – B et C.

    • Les produits de catégorie A sont les marchandises à taux de rotation élevé (80 %).
    • La catégorie B correspond aux marchandises à moyen taux de rotation (15 %).
    • Les produits de catégorie C font référence aux marchandises à faible taux de rotation (5 %).

Idéalement, ce type de stockage nécessite l’exploitation de l’entrepôt en hauteur, ce qui constitue déjà un gain d’espace considérable. Les produits à forte rotation sont mis dans un endroit le plus proche et le plus accessible par le manutentionnaire, de préférence, au milieu du casier de stockage. Cela rend le stockage et le renouvellement des stocks plus rapides et plus efficaces. Les produits à faible rotation sont mis en hauteur et ceux de la catégorie B en bas du casier.

La rotation des marchandises peut néanmoins changer selon la période. Par exemple, des produits qui ne s’écoulent que rarement durant l’année peuvent être autrement pendant la période de Noël. Cela implique une organisation exceptionnelle pendant cette période pour approvisionner rapidement les rayons de vente et ainsi, libérer de l’espace pour rendre possible le renouvellement rapide des stocks. Dans ce cas, les produits à forte rotation sont placés à proximité de l’espace de préparation de commandes, ensuite la catégorie B puis la catégorie C.

La méthode FIFO (first in first out) et LIFO (last in first out)

La méthode FIFO (c’est-à-dire « premier entré, premier sorti »), consiste à rendre les marchandises qui entrent en premier dans l’entrepôt le plus facilement accessible. L’entrée se fait d’un côté et la sortie de l’autre côté. Cela permet de gérer les produits facilement périssables, évitant la dégradation dans le temps et l’occupation inutile d’espace et permettant à la fois le renouvellement continuel du stock.

La méthode LIFO est efficace seulement pour des produits qui n’ont pas de date limite d’utilisation. Elle permet de gérer la variation éventuelle du prix, en cas d’inflation.

La façon de disposer les marchandises dans l’entrepôt de stockage contribue énormément à bien gérer l’espace ainsi que le flux d’entrée et de sortie. L’entreprise JLMC fabrique des infrastructures de stockage variées, correspondant à tous vos besoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.