Questions Deco » Electricité » Le phénomène d’électrisation : un accident fréquent

Le phénomène d’électrisation : un accident fréquent

électrisation

L’énergie électrique est devenue un élément incontournable de la vie de l’homme. Pourtant, on est tous conscients que c’est une évolution technologique à double tranchant. Utilisée dans la vie quotidienne, l’électricité nous procure de la lumière et de la chaleur, sources de notre confort. Mais une simple inattention et une mauvaise manipulation peuvent s’avérer dangereuses pour notre santé.   Sans parler des différentes pathologies que l’électrisation peut engendrer. Sachez que celle-ci peut également provoquer la mort. Focus sur le sujet.

 

Comment peut-on définir l’électrisation ?

 

Par le terme « électrisation », on parle de passage du courant électrique dans le corps humain ou animal. Étant composé en grande partie d’eau, le corps est un excellent conducteur pour l’électricité. Sous l’effet de la traversée du courant, les tissus externes et internes ainsi que les organes peuvent subir de graves blessures.

 

On confond souvent « électrisation » et « électrocution ». Pourtant, ce sont deux notions qui sont bien différentes, surtout dans le domaine médical. Quand les médecins parlent d’électrocution, cela signifie que la victime n’a pas survécu, tandis que s’ils évoquent l’électrisation, ils font référence à un accident électrique qui peut ne pas engendrer la mort.

 

L’électrisation n’est pas systématiquement un accident. Il peut aussi s’agir d’un phénomène provoqué par l’utilisation d’un défibrillateur dans le cadre d’une réanimation cardiaque ou encore l’usage d’un pistolet à impulsion électrique pour une auto-défense.

 

Quels facteurs peuvent engendrer une électrisation ?

 

En France, plus de 3 000 cas d’électrisations accidentelles sont recensés chaque année dont 40 amènent jusqu’au décès des victimes. Les origines des accidents sont très variées, mais les plus fréquentes sont :

 

  • les accidents domestiques : issus d’une installation électrique hors-normes, de l’usage d’un appareil défectueux, d’une manipulation d’appareils électriques dans un milieu humide (dont la salle de bains) ou de la réalisation des travaux sans avoir coupé l’alimentation.

 

  • les accidents de travail : qui touchent particulièrement ceux qui exercent le métier d’élagueur, de couvreur ou de soudeur. Ces personnes s’exposent en permanence au danger d’électrisation. Les professionnels de l’électricité, quant à eux, sont peu touchés, car ils sont bien équipés et ont suivi des formations.

 

  • les accidents de loisir : ici, la foudre entre en jeu. La pratique d‘activités extérieures près des pylônes en temps orageux est strictement à bannir. Il en est de même pour la pêche, le parapente, la voile, etc.

 

 

Quels sont les impacts de l’électrisation ?

 

Les effets de l’électrisation sur le corps humain sont très nombreux, pour ne citer que :

 

  • le spasme et les contractions musculaires ;
  • les lésions musculaires qui provoquent la tétanie ;
  • les lésions oculaires, neurologiques, pulmonaires et également de tous les organes traversés par le courant ;
  • les brûlures cutanées qui peuvent être très graves ;
  • les troubles cardiaques qui peuvent aboutir au décès de la victime.

 

Quelles conditions environnementales favorisent l’électrisation ?

 

Selon les conditions dans lesquelles la victime a subi l’accident, ses chances de rétablissement pourront augmenter.

Le cas devient plus grave lorsque :

 

  • le temps de contact avec le courant est long ;
  • la surface de contact est plus étendue ;
  • la peau est mouillée ;
  • la paroi du point de sortie du courant (le sol) est faite de matériau conducteur ;
  • la tension du courant est très haute.

 

Comment éviter une électrisation ?

 

Subir une électrisation n’est pas du tout un accident minime. Il faut alors prendre les précautions nécessaires pour prévenir les risques d’exposition aux dangers :

 

 

  • Vérifiez l’état de tous les appareils électriques avant chaque utilisation, surtout au niveau du fil d’alimentation et de la prise. Évitez de surcharger les prises (par le fait de l’usage de multiprises par exemple) ;

 

  • Limitez l’utilisation d’appareils électriques dans les pièces humides. N’effectuez leur nettoyage que s’ils sont déjà débranchés. De même, soyez prudent lors de la manipulation de l’éclairage (changement d’ampoule, etc.) ;

 

  • Portez toujours les équipements de protection nécessaires lors des travaux impliquant l’utilisation de l’électricité (perçage de mur, soudure, élagage, etc.).

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.