Questions Deco » Décoration d'intérieur » Parlons du tapis mohair de Madagascar

Parlons du tapis mohair de Madagascar

Produit rare et haut de gamme, le tapis mohair de Madagascar constitue la principale source de revenus de nombreux tisserands et éleveurs d’Ampanihy. Cette belle pièce de décoration très prisée dans les années 50 et 60 ne cesse de faire des adeptes que ce soit à l’échelle nationale qu’internationale. Si vous avez envie d’en savoir plus sur cette pièce hors du commun, lisez ce qui suit.

Une pièce made in Madagascar

Au moins une fois dans l’année, les tisseuses de laine d’Ampanihy quittent leur village afin de montrer leur savoir-faire en ville. Il est difficile de ne pas s’extasier sur cet accessoire de décoration « made in Madagascar ». Ces tapis mohair ne sont pas fabriqués en laine effilochée et respectent toutes les normes en termes de qualité tant au niveau de la texture que de l’épaisseur. Ce tapis venant tout droit de Madagascar est exécuté avec 70 000 nœuds par mètre carré. Les résultats obtenus sont à la hauteur de toute attente.

L’un des inconvénients du tapis mohair de Madagascar est son prix. En effet, au vu des travaux et des heures de fabrication, ce coût est justifié. Mais ceux qui peuvent s’en procurer ne sont pas déçus.

Les tapis mohair de Madagascar sont généralement de couleur terre comme le marron et le beige. Ces couleurs sont inspirées des teintures végétales chaudes : le sud aride et profond. Les figures qui y sont dessinées sont également fidèles à l’esprit de cette terre. Les « aloalo » tiennent une partie importante dans la décoration. Mais il est possible de voir d’autres modèles de tapis mohair avec d’autres motifs.

Un savoir-faire traditionnel de la région du Sud-Ouest malgache

Le tapis mohair découle d’un savoir-faire traditionnel malgache. Il est issu d’une petite bourgade située à la frontière de la région Mahafaly et Antandroy, dans le Sud-Ouest de l’île Rouge. Bien que l’origine de ce tapis ne soit pas encore très connue, le tapis mohair malgache est associé au nom d’Éric Mallet. Ce Français originaire de Versailles est le principal fondateur des ateliers de confection de ce tapis de luxe à Ampanihy.

Tapis mohair : une véritable œuvre d’art

L’appellation « mohair » est issu de sa matière en laine de chèvre angora. Celle-ci se démarque par son aspect soyeux et sa résistance. Les fils et les couleurs découlent d’un dur labeur. En général, le tapis mohair de Madagascar est tissé à la main avec à peu près 70 000 nœuds pour 1 m2. Les couleurs qui y figurent sont obtenues à partir de la cuisson des laines associés à des colorants végétaux. Ces derniers sont issus du Tanga. C’est un arbre endémique qui pousse dans la région.

Toute une gamme de couleurs et de motifs

Côté motifs, le tapis mohair de Madagascar dépeint la créativité sans limite des tisseuses. Mais en général, ils évoquent la culture du sud de Madagascar. C’est pour cette raison que l’on y voit souvent des dessins d’aloalo dessus. Ce sont des totems en bois sculpté et de forme longiligne qui ornent les tombeaux du Sud du pays.

Le tapis mohair s’invite dans tous les intérieurs quels que soient leurs styles. Vous pouvez le placer au milieu d’une pièce à vivre ou encore dans une chambre. Il fera toujours le plus bel effet et apportera du cachet à votre espace intérieur. Ces tapis sont particulièrement appréciés des designers d’intérieur.

En ce qui concerne l’entretien, il n’y a rien de plus facile. En effet, vous n’aurez qu’à utiliser un produit approprié. Etant donné que la laine de ce tapis est très délicate, il est déconseillé de le brosser. Utilisez plutôt un chiffon et nettoyez-le délicatement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.