Questions Deco » Portes & Portails » Comment reconnaître une porte blindée ?

Comment reconnaître une porte blindée ?

Comment reconnaître une porte blindée ?

Depuis quelques années, le nombre d’effractions ne cesse d’augmenter. Dans près de 75 % des cas de tentative d’intrusion, les cambrioleurs s’attaquent à la porte principale. Alors, pour mieux vous protéger, la sécurisation de la porte d’entrée est indispensable. Pour ce faire, pensez au blindage de votre porte. Une porte blindée renforce la sécurité d’une maison. Mais comment savoir si vous avez vraiment acheté une porte blindée ? Découvrez les réponses dans cet article.

Qu’est-ce qu’une porte blindée ?

Une porte blindée possède un haut niveau de sécurité. Équipée de différents dispositifs, elle garantit robustesse et résistance face à toutes les formes de cambriolage. Le but de la mise en place d’une porte blindée est de décourager le plus vite possible les malfaiteurs. D’après des tests faits en laboratoires, le temps nécessaire à un voleur pour forcer la porte varie entre 5 à 15 minutes au maximum.

La certification A2P

Une porte est qualifiée blindée uniquement si elle est labellisée A2P. Créée en 1984, cette norme classée en 3 niveaux permettant de mesurer le degré de résistance des portes et serrures face aux tentatives d’effraction. Voici les classifications :

– BP1 : sécurité de niveau 1 signifiant que la porte peut résister aux cambrioleurs pendant une durée de 5 minutes, avec l’utilisation d’outils pour forcer la porte.

– BP2 : sécurité de niveau 2 indiquant que la porte résiste environ 10 minutes si les malfaiteurs utilisent des outils pour forcer, fracturer et percer la porte.

– BP3 : sécurité de niveau 3 prouvant que la porte est suffisamment robuste et tenir jusqu’à 15 minutes devant des cambrioleurs professionnels.

Sachez qu’un degré élevé de résistance à l’effraction est garanti dès le premier niveau de sécurité.

Les éléments anti-effraction constituant une porte blindée A2P

Une porte blindée A2P est équipée :

– de vantail (qui est la porte elle-même) comportant du métal. S’il s’agit d’une porte en bois, elle doit comporter deux tôles blindées à l’intérieur de l’âme. Pour une porte métallique, un caisson blindé en acier doit y être inséré.

– d’une serrure multipoint permettant le verrouillage du vantail.

– de pions anti-dégondage qui empêcheront les malfaiteurs de soulever la porte. Ils sont placés du côté des paumelles.

– d’une huisserie en acier.

Ce sont les éléments minimum qui devraient équiper une porte blindée certifiée A2P. D’autres systèmes particuliers peuvent encore être insérés. D’ailleurs, tous ces éléments ont été testés par le pôle européen de sécurité CNPP (Centre National de Prévention et de Protection).

Le nombre de points d’ancrage de la serrure

Ce qui distingue la porte blindée des portes ordinaires, est le nombre des points de fermeture qui la constitue. Une porte blindée ou bloc-porte blindé doit contenir au moins 3 à 5 points d’ancrage pour qu’elle puisse offrir une sécurité optimale. D’ailleurs, pour une porte de grande taille, dont la hauteur est à plus de 2 mètres, les points de fermeture sont au nombre de 7. Pour vous aider à bien choisir le bloc-porte blindé convenant à vos besoins ainsi que pour son installation, sollicitez les services d’un serrurier professionnel qualifié. Si vous habitez à Narbonne ou alentour, faites appel au serrurier de BELMONTE-SERRURERIE. Vous pouvez également compter sur lui pour le blindage d’une porte existante.

Le matériau composant d’une porte blindée

Pour qu’une porte soit complètement qualifiée de blindée, elle doit être conçue à partir de matériaux solides, denses et fermes. Tout cela, afin de garantir sa robustesse et sa résistance face aux différentes formes de techniques que peuvent employer les cambrioleurs. Les matériaux considérés comme ultra-robustes et garantissant une qualité de blindage supérieure sont l’acier, le cuivre et l’aluminium. Par ailleurs, il existe également des portes blindées fabriquées avec du vitrage anti-effraction. En fonction des éléments qui le constituent, un bloc-porte blindé peut aussi jouer le rôle de coupe-feu, de porte isolante et de porte hermétique à l’air, à l’eau et au vent.

Bref, le blindage d’une porte représente certainement un sacré investissement. Toutefois, il est le moyen le plus efficace et le plus sûr pour optimiser la protection d’une maison et de ses occupants. Avant de vous lancer dans l’installation d’une porte blindée pour une nouvelle maison ou pour armer une porte existante, tenez compte des critères cités ci-dessus. Pour être sûr de faire le bon choix, l’aide d’un serrurier professionnel est également recommandée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.