Questions Deco » Révetement de Sols » La vitrification de parquet en 6 étapes

La vitrification de parquet en 6 étapes

vitrification parquet

Le parquet est un revêtement de sol très prisé dans les foyers grâce à son côté chaleureux et son esthétique. Pour préserver son état et le protéger des agressions quotidiennes, pensez à le vitrifier. Pour ce faire, vous devez suivre les étapes suivantes.

Vitrifier le parquet, c’est quoi ?

Au fil du temps, les passages fréquents, l’eau et les taches vont causer des rayures et de l’abrasion sur votre parquet. Pour le protéger et lui offrir plus de résistance, il est important de le vitrifier. Ce dernier consiste donc à entretenir le parquet.

En effet, cette méthode offre de nombreux avantages. Avant tout, la vitrification protège le parquet de l’usure en laissant un film invisible sur la surface. De la même façon, elle limite le dépôt de rayures ou de taches dans le bois. Par ailleurs, cette opération permet de prolonger la durée de vie du revêtement de sol. Elle permet aussi de donner la finition que vous souhaitez : brillante, mate ou satinée.

Quelles sont les étapes à suivre pour vitrifier le parquet ?

La vitrification du parquet s’effectue en 6 étapes. Découvrez-les.

Préparer le sol

La première chose à faire est de préparer le sol. Cela est nécessaire dans le cadre de la rénovation du parquet afin de lui donner son aspect originel. Pour ce faire, vous devez décaper le parquet. Cela permet d’enlever les anciennes couches de colle, de cire ou d’huile. Par la suite, utilisez un liant à bois pour reboucher les trous et les fissures. Appliquez également un produit anti-insectes pour le traitement de la surface.

Poncer le parquet

Une fois que le sol est préparé, vous devez le poncer. Cela permet d’enlever les couches de produit et les anciennes finitions. Utilisez du papier abrasif pour ce faire. Vous pouvez aussi employer une ponceuse d’angle pour les coins du parquet et une ponceuse à bande avec un disque abrasif pour les autres parties du sol.

Aspirer le sol

Après le ponçage, il est tout à fait naturel d’aspirer le sol. Utilisez un appareil performant pour terminer rapidement la tâche. Vous pouvez aussi opter pour une ponceuse avec un sac de récupération pour ne plus à faire l’aspiration du sol.

Appliquer le fond dur ou la couche primaire

Afin de rendre le bois moins poreux et de solidifier ses fibres, il faut appliquer le fond dur ou la couche primaire. Ceci est très important, surtout sur les parques à essence de bois tendres, dont le pin.

Vitrifier les bords et les coins du parquet

Après avoir posé la couche primaire, vous devez vitrifier les bords et les coins du parquet. Pour ce faire, prenez un pinceau et appliquez une couche fine de vitrificateur sur ces parties. Veillez à ce que la couche ne soit pas trop épaisse. Assurez-vous également qu’elle soit uniforme. Dans tous les cas, employez un pinceau fiable, qui ne perd pas ses poils.

Poser la couche de vitrificateur

La 6e étape consiste à appliquer la couche de vitrificateur sur le parquet. Avant l’application, lisez bien la notice puis secouez le bidon pour bien mélanger le vernis.

Ensuite, vous devez poser 2 à 3 couches de vernis à l’aide d’un pinceau large ou d’un rouleau. Entre chaque couche, laissez sécher pendant 12 heures. Vous devez également égrener le parquet après la première et la seconde couche. N’oubliez pas d’aspirer pour enlever les poussières. À la fin, pour la dernière couche, laissez sécher aussi longtemps que possible. Ce n’est qu’après 48 heures du séchage que vous pouvez remettre les meubles à leur place. Pour les tapis, vous devez attendre 10 jours.

Dans tous les cas, vous pouvez toujours faire appel à un professionnel comme la SOCIETE GICQUEL, située en île de France, pour des travaux de revêtement de sols.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.