Questions Deco » Electricité » Quelles normes de sécurité faut-il respecter pour une installation électrique ?

Quelles normes de sécurité faut-il respecter pour une installation électrique ?

Toute installation électrique, que ce soit dans la maison, dans les lieux publics ou les bureaux, se doit de respecter certaines normes afin de garantir la sécurité de ses occupants. En effet, nul n’ignore que le courant électrique peut occasionner de nombreux dégâts dont en fait partie l’électrocution ou l’électrisation. Ainsi pour vous assurer que votre habitation respecte bien les normes, lisez cet article.

Les normes à suivre pour une sécurité électrique

La NF C 15-100

La norme électrique NF C 15-100 est une norme commune à toutes les installations électriques. Elle est entrée en vigueur en 1969 et continue à évoluer pour pouvoir répondre aux besoins de la vie moderne. Elle définit les règles de conception, de réalisation et d’entretien des installations pour que tous les travaux soient effectués correctement dans les locaux d’habitation. Elle concerne les nouvelles installations pour les bâtiments déjà existants (ou qui sont en rénovation totale) et pour les nouveaux bâtiments en cours de construction. Il s’agit d’une norme électrique incontournable qu’on ne peut ignorer quand on procède à l’installation électrique d’un logement. En effet, c’est la seule norme connue, et reconnue, pour garantir le bon fonctionnement des installations électriques et le respect des objectifs réglementaires concernant la sécurité.

La NF C 14-100

Alors que la NF C 15-100 ne concerne que les installations électriques domestiques, la NF C 14-100, quant à elle, est une norme dédiée aux entreprise de distribution d’électricité comme EDF. Elle définit les différentes règles à suivre en matière d’installation des réseaux de distribution publique en matière d’électricité. Elle s’applique aux branchements électriques dans les parties communes des bâtiments ainsi qu’aux installations de branchement à basse tension comprises entre le point de raccordement au réseau et le point de livraison aux utilisateurs. Ainsi, elle peut concerner, à la fois, les branchements individuels e les branchements collectifs.

La NF C 16-600

La norme électrique NF C 16-600 définit les différentes règles qui permettent de réaliser le diagnostic de l’état des installations électriques déjà existantes des habitations. Elle est utilisée pour la mise en sécurité d’une ancienne installation afin de pouvoir établir un diagnostic immobilier d’électricité. Son évaluation est nécessaire en cas de vente ou de location du logement.

Les caractéristiques d’une installation aux normes

Toute entreprise d’électricité générale connaît sur les bouts des doigts les normes sur l’installation électrique. Celle-ci doit comprendre :

    • une prise de terre : elle sert à envoyer vers le sol les fuites de courant causées par un appareil électrique dont les fils sont endommagés. Elle est enfouie à plusieurs mètres sous terre et est directement reliée au tableau électrique ;
    • un disjoncteur de branchement : également appelé un disjoncteur différentiel, il sert à mettre l’installation hors tension plus facilement, depuis l’intérieur de la maison ;
    • un tableau de répartition : qui est équipé de disjoncteurs divisionnaires ou de coupe-circuits ;
    • un compteur électrique ;
    • des raccordements électriques protégés par des baguettes rigides ou une gaine.

Cependant, il faut accorder une attention particulière aux fils électriques car il peut être difficile de se retrouver dans les différents fils, surtout quand il faut changer une prise. C’est pour cela que, dorénavant, il faut respecter un code de couleur : bleu pour la répartition du courant, orange ou violet pour un fonctionnement « va-et-vient » (ou pour des interrupteurs doubles), rouge pour l’arrivée du courant, rayé jaune et vert pour la prise de terre et noir pour la programmation des équipements électriques.

Pour plus de sécurité, avec les avis d’un électricien professionnel, vous avez la possibilité d’aller au-delà des consignes des normes électriques en vigueur. Ainsi, vous pouvez procéder, par exemple, à l’installation d’un écocompteur qui mesure et affiche à tout moment les consommations électriques liées à la climatisation, au chauffage, à l’eau chaude, aux usages sanitaires et aux autres consommations comme celles pour l’éclairage. Tout cela, dans le but de réaliser des économies sur la consommation d’électricité.

Dans le cas où vous doutez de votre installation électrique, faites appel à un électricien. Il saura vous aider pour la mise aux normes de votre circuit électrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.