Questions Deco » Décoration d'intérieur » Vitrification de parquet en 7 étapes

Vitrification de parquet en 7 étapes

La vitrification du parquet est importante car cela vous assure une protection contre l’usure. Une fois vitrifié, votre parquet sera plus facile à entretenir aussi. Voici les étapes clé de cette vitrification de parquet.

Avoir les bons matériels

Avant même de commencer, vous devez vous assurer d’avoir les bons matériels pour travailler correctement. Vous aurez besoin d’un aspirateur, du papier verre, d’une cale en bois, d’un vitrificateur mono-composant, d’un chiffon humide, d’un pinceau, d’un spalter et d’une ponceuse à parquet pour les grandes surfaces.

Prendre les bonnes précautions

Pour que le travail puisse être bien fait, vous devriez prendre certaines précautions vis-à -vis de certains éléments. Si le bois a un taux d’humidité supérieure à 10%, vous ne devez surtout pas utiliser le vitrificateur dessus. Assurez-vous que la température de la pièce soit comprise entre 12 et 25 degrés. Il est aussi important de travailler dans un endroit bien ventilé, sans courant d’air si possible. Et enfin, vous ne devez surtout pas faire marcher votre chauffage le jour de la vitrification.

C’est un travail qui peut se faire tout seul si vous avez une certaine connaissance dans le domaine. Sachez, néanmoins, que c’est un travail qui risque de vous prendre un certain temps. Si vous n’êtes pas sûr de votre disponibilité et de vos compétences, ne prenez aucun risque. Adressez-vous plutôt à des spécialistes en parquet et laissez les pros travailler.

Préparer le sol

Il est maintenant tant de préparer le parquet que vous allez vitrifier. Ici, le but est de corriger certains défauts et de le rendre beau à voir. Pour ce faire, vous pouvez décaper le parquet s’il a été autrefois recouvert d’une couche de cire, d’huile ou autre. Cela va permettre d’alléger le travail mécanique de la ponceuse.

Vous pouvez aussi vous servir d’un liant en bois pour combler les trous et les fissures. Et pour lutter contre les insectes et autres bêtes ravageurs, optez pour les bons produits.

Faire le ponçage

De manière basique, le ponçage se fait en trois étapes. Réalisez un ponçage à l’aide d’un papier abrasif pour enlever les couches de produit. Après, vous devrez faire un ponçage en utilisant un papier qui dispose d’un grain moyen. Et pour finir, vous devrez faire un ponçage au papier 120/150 g afin d’obtenir un parquet lisse et très fin. Cependant, vous devez faire attention car le ponçage d’un parquet en bois massif ne peut pas être le même que celui d’un parquet en bois ancien.

Effectuer l’aspiration

Une fois le ponçage terminé, il est maintenant temps de passer à l’aspirateur. C’est la dernière étape avant la pose de la première couche qui va servir à vitrifier le parquet. Servez vous de l’aspirateur pour aspirer délicatement la poussière. Nettoyez le sol en profondeur, aucune poussière ne devrait rester sur le parquet.

Application de fond dur

Il s’agit ici de l’application d’une couche dite primaire. C’est une phase très importante car cette couche va permettre de solidifier les fibres du parquet et les rendre moins poreux.

Commencer la vitrification

La vitrification doit commencer par les coins et les bords, à l’aide d’un pinceau. Pour obtenir un beau visuel, vous devez vous assurez que la couche ne soit pas trop épaisse et qu’elle soit bien uniforme.

Une fois que c’est fait, vous pouvez maintenant appliquer une couche de vitrification sur votre parquet. Vous devez appliquer le vitrificateur en suivant le sens du bois. Lors de cette dernière étape, vous devez commencer par appliquer 2 ou 3 couches de vernis à l’aide d’un spalter. Ensuite vous devriez laisser sécher pendant 12 heures entre chaque couche. Une fois que c’est sec, vous pouvez y appliquer la dernière couche. Attendez 48 heures pour y placer les meubles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.