Questions Deco » Poêles et Cheminées » Quelques points à connaître sur le contrôle de vacuité du conduit de fumée

Quelques points à connaître sur le contrôle de vacuité du conduit de fumée

conduit fumée

Le conduit de fumée a un rôle essentiel au sein d’une cheminée. Il sert à évacuer la fumée, mais permet également d’éviter les intoxications par la fumée ou encore les incendies. Il est donc important de veiller à ce que le conduit de fumée fonctionne correctement. Pour cela, un contrôle doit être fait régulièrement.

En quoi consiste le contrôle de la vacuité du conduit de fumée ?

Le contrôle de vacuité du conduit de fumée est effectué par un spécialiste du ramonage tel que EURL AVENIR RAMONAGE. Il a non seulement un but sécuritaire, mais également un but économique. Le contrôle de vacuité du conduit de fumée peut être fait au même moment que le ramonage annuel obligatoire de votre cheminée.

Pour qu’un contrôle de vacuité d’un conduit de fumée soit bien fait, il faut que le professionnel suive les trois étapes suivantes :

  • La reconnaissance du conduit de fumée de la cheminée ;
  • Le contrôle de vacuité proprement dite et fera ensuite le contrôle d’étanchéité. A cet effet, il utilisera un fumigène. Toutefois, avant de s’adonner à ces tâches, il devra faire d’abord le ramonage, procéder à l’obstruction du haut et du bas du conduit de fumée. Grâce à ces opérations, le professionnel déterminera l’état de votre conduit de fumée ;
  • Enfin, le professionnel vous donnera des conseils pour réhabiliter votre conduit de fumée.

Voilà les trois étapes à suivre pour le contrôle du conduit de fumée de votre cheminée.

Pourquoi faire le contrôle de la vacuité du conduit de fumée ?

Comme nous l’avons dit tantôt que l’inspection de conduits de cheminée se fait pour des raisons économiques, mais aussi pour des raisons de sécurité. A de nombreux égards, il est nécessaire d’effectuer le contrôle de vacuité. Il permet d’abord de détecter toutes les obstructions du conduit de cheminée. En effet, les obstructions sont légions dans les conduits de cheminée.

Cela peut être dû à un nid d’oiseaux, des feuilles mortes ou toute autre chose. Par ailleurs, quand un conduit de cheminée est bouché, la probabilité que se produise un accident augmente grandement. Le contrôle de vacuité peut également s’assimiler à un contrôle d’étanchéité. Ceci vous permet de vous assurer qu’il n’y a pas de fissure et que votre conduit de fumée est parfaitement étanche.

Un conduit de fumée avec une étanchéité parfaite diminue les risques d’intoxication par le CO2. A la fin de l’intervention du professionnel, l’évacuation de la fumée devra se faire correctement et il n’y aura plus de refoulement de fumées. Ce contrôle est très important surtout si vous êtes dans une maison container.

Quid de l’entretien du conduit de fumée de la cheminée ?

Voilà donc les points à connaître sur le contrôle de vacuité. Si au cours du contrôle de vacuité du conduit de fumée, on constate qu’il y a un problème, il faut effectuer l’entretien du conduit pour que tout rentre dans l’ordre et que le conduit de fumée fonctionne correctement. Le ramonage est l’un des moyens permettant de prévenir l’obstruction du conduit de fumée.

Il est donc indispensable de procéder au ramonage période de votre cheminée. C’est une opération qui consiste à nettoyer par action mécanique directe la paroi intérieure du conduit de cheminée. Cela permet d’éliminer les suies, tous les dépôts possibles et d’assurer par la même occasion la vacuité du conduit de fumée.

Cette opération n’est pas si compliquée à réaliser, mais il faut mieux la confier à un professionnel surtout s’il s’agit d’une cheminée avec un insert au bioéthanol. Une fois que l’entretien a été fait, un certificat de ramonage vous sera délivré. Celui-ci atteste que le conduit de fumée à été ramoné et que la vacuité de ce dernier est assurée.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *