Choisir entre baignoire et cabine de douche

Salle de bains de 3 m2 : baignoire ou cabine de douche ?

La salle de bains joue un rôle primordial dans une maison. En effet, c’est la pièce dans laquelle les occupants peuvent avoir une certaine forme d’intimité. Elle est également le garant de l’hygiène de tous ceux qui l’utilisent, car sa fonction principale est de leur permettre de se laver ou de prendre des bains correctement. Cependant, l’aménagement d’une salle de bains nécessite un espace intérieur conséquent afin que chaque équipement puisse y être intégré. Il est toutefois possible d’envisager la création d’une telle pièce dans un espace restreint. Dans une salle de 3 m², que privilégier : baignoire ou cabine de douche ? La réponse dans cet article.

Aménager un petit espace

Il peut paraître difficile d’aménager une salle de bains dans un petit espace. Bien qu’on arrive à le faire, il peut sembler impossible d’acquérir le confort escompté. Toutefois, quelques astuces pratiques permettent de ranger correctement une petite surface.

  •  Créer l’illusion avec la couleur

Bien que cela paraît déraisonnable, jouer avec l’illusion est une astuce efficace pour donner l’impression d’avoir plus d’espace dans une salle étroite. Pour cela, peignez les murs pour que l’usager ait l’impression d’être dans une pièce assez large. En effet, comme elles reflètent la lumière, les peintures claires donnent l’impression que la salle de bains est spacieuse. Le carrelage blanc peut également être utilisé pour créer cette illusion de grandeur.

  •  Opter pour des accessoires suspendus

Libérer de l’espace est le meilleur moyen d’optimiser la surface dans une pièce quelconque. Les pièces éparpillées sur le sol sont les principales sources d’encombrement. Pour cela, dans les petits espaces, il est mieux de ranger les accessoires de douche en hauteur. Il faut faire preuve d’ingéniosité en optant pour des accessoires suspendus et des rangements en hauteur comme les étagères, les ventouses ou encore les vasques. Cela peut également faciliter le ménage.

  •  Opter pour la cabine de douche

La cabine de douche est sans doute la meilleure alternative pour une petite salle de bains. En effet, elle n’occupe pas trop de place, ce qui garantit assez de place pour se faufiler ou pour installer d’autres accessoires. Cependant, l’ouverture de la cabine doit être bien étudiée pour ne pas devenir une source d’encombrement. Ainsi, il est préférable d’opter pour des cabines munies de portes coulissantes ou de simples rideaux au lieu d’une porte battante.

  •  Installer une baignoire sur-mesure

Une baignoire prend énormément de place dans une salle de bains. Ses dimensions peuvent parfois contraindre les particuliers à y renoncer, surtout quand l’espace destiné à son installation est réduit. Cependant, les designers ont fait face à cette éventualité en inventant des modèles personnalisés, pouvant aisément s’intégrer à de petits espaces.

– La baignoire douche-bain

Comme son nom l’indique, la baignoire douche-bain est une petite baignoire dans laquelle on peut se doucher. Expressément réduite de taille, elle permet à la fois un bain et une douche. Sa taille convient parfaitement aux petites surfaces, sans pour autant porter atteinte au confort et à l’esthétique.

– La baignoire asymétrique

Bien que son design puisse être peu courant, la baignoire asymétrique fait preuve d’une praticité remarquable. En effet, sa taille convient parfaitement aux petits espaces et sa forme particulière permet à ses usagers de se doucher debout ou de prendre un bain en s’allongeant à l’intérieur.

  •  Privilégier le rangement

Ranger correctement la pièce peut permettre de laisser assez de place pour l’installation d’une baignoire. En enlevant le surplus d’accessoires inutiles, on peut créer un espace apte à l’accueillir. Cependant, il est important de prendre en compte les dimensions de la baignoire à installer pour qu’elle intègre parfaitement cette surface, sans causer d’encombrement.

Plutôt baignoire ou une cabine de douche ?

Avant toute chose, le confort et la praticité sont les éléments à prendre en compte dans le cadre d’un tel projet. Le consommateur doit donc choisir l’équipement qui s’adapte parfaitement à ses besoins, en tenant compte des dispositions de son espace disponible. La baignoire est un accessoire apprécié pour le confort qu’elle génère et son aspect esthétique qui renvoie au luxe. Quant à la cabine de douche, elle s’avère pratique et facile à installer tout en exigeant peu d’espace, et ce, même dans une pièce de 3 m2. Les professionnels conseillent généralement l’installation d’une cabine de douche afin de préserver de l’espace dans la salle de bains. Mais quoi qu’il en soit, le dernier mot revient de droit au consommateur puisque c’est lui qui va s’en servir.

DIY : une cloison en bois ajourée pour personnaliser la déco

Intimité et confort sont les deux avantages que vous offre une cloison en bois. Elle vous donne l’occasion d’aménager votre intérieur ou de dissimuler un mur disgracieux. D’un prix assez abordable, par rapport aux autres matériaux, le bois vous donne l’occasion de rehausser l’esthétique de votre maison. Il est d’ailleurs possible de le vernir ou de le peindre pour vous donner plus de couleurs. Et ce serait encore plus épatant si vous réalisez vous-même votre cloison. Mais comment faut-il s’y prendre ?

Choix du type de bois

Vous devez d’abord décider quel bois vous préférez utiliser. Différents choix s’offrent à vous, en fonction du type de cloison souhaité et en fonction de votre besoin. Il y a par exemple les planches de coffrage pour une cloison basique et épaisse. Elles sont à fixer contre le mur avec des tasseaux. Vous pouvez utiliser des panneaux de bois si vous souhaiter mettre la cloison en place rapidement. Certes, les panneaux recommandent une peinture. Par ailleurs il y a les lambris en bois qui sont à fixer sur une ossature en bois si vous souhaitez obtenir une cloison légère et optimale.

Conception : emplacement et mesure

Avant d’entamer quoi que ce soit, il est primordial de préparer l’emplacement du cloison. Vous devez donc prévoir l’impact que la cloison aura sur votre aménagement intérieur. Pour déterminer l’emplacement de la cloison, servez-vous des plans à l’échelle de la pièce. Ensuite, munissez-vous d’une règle de maçon et d’un crayon pour marquer cet emplacement. Si vous disposez d’un cordeau à tracer, n’hésitez pas à vous en servir. Cette deuxième étape vous aidera à visualiser directement la cloison dans la pièce et de déterminer la quantité de matériau nécessaire. Avec un niveau à bulle, tracez les emplacements de la cloison au sol, le long des murs et au plafond.

Préparation des matériaux

A partir de ces deux étapes, vous allez pouvoir déterminer la quantité nécessaire de lambourdes et de lambris, de manière à pouvoir construire le mur en bois et à poser les panneaux de cloison. Toutefois, songez à acheter une porte intérieure si le besoin se présente. Vous pouvez ensuite entamer les préparations suivantes : coupez tout d’abord les lambourdes aux bonnes mesures pour les points d’ancrage au sol et au plafond. Il faut en faire de même pour les montants. Si nécessaire coupez également les lambris aux bonnes mesures.

Construction de l’ossature en bois

Votre ossature se doit d’être solide pour avoir la capacité de supporter le cloison. Pour ce faire, il faut réaliser un cadre de lambourdes. Pour que celles-ci soient bien fixées, vissez-les au plancher, le long des murs et au plafond. Vérifiez bien le niveau des lambourdes ainsi que leur verticalité avant de les fixer. Une petite erreur de votre part pourrait mettre en péril tout le travail. Si vous êtes sûr que le cadre est bien fixé, vous pouvez positionner les lambourdes verticales, afin de constituer comme il faut l’ossature. Il faut place les lambourdes tous les 40 à 50 cm, sans oublier de les visser directement dans le cadre de l’ossature. Vérifier maintenant si tout est solide avant de procéder à la pose.

Pose de la cloison

Après que votre ossature a été bien fixée, procédez ensuite à l’installation proprement dite. Si vous ne posez pas d’isolant, cette étape est la plus simple. Par contre, si vous souhaitez isoler la cloison, positionner directement les panneaux d’isolant dans l’ossature. Pour cela, il suffit de glisser les panneaux entre les lambourdes. Si vous souhaitez juste installer la cloison, il vous suffira de mettre le tout en place et de vérifier la fixation de chaque côté. N’hésitez pas à vissez ou à clouter de partout si vous n’êtes pas sûr de la résistance de la cloison. Les experts en menuiserie affirment qu’il est préférable que le vernissage, ou la peinture, se fasse avant la pose.

ancien-salon

4 idées pour créer un salon à l’ancienne

Les styles d’aménagement intérieur sont divers et variés. Toutefois, le style à l’ancienne est revenu en force sur le devant de la scène. En effet, depuis quelques années, le monde de la décoration intérieure constate un engouement sans précédent des consommateurs, envers les styles d’aménagement d’autrefois. Que ce soit les chambres, la cuisine ou encore la salle de bains, aucune pièce n’y échappe. Il en est de même pour le salon. Un engouement fort compréhensible au vu du fait que ce type d’aménagement est chic, simple tout en restant intemporel. Zoom sur 4 idées afin de créer un salon à l’ancienne.

Idée n°1 : dénichez des objets de décoration anciens

Pour faire adopter un style ancien à votre salon, rien ne vaut l’utilisation des objets d’occasion ! Pour cela, il suffit de vous rendre dans un brocanteur ou de sillonner les vide-greniers de votre région. Croyez-nous, vous allez y dénicher des merveilles auxquelles vous ne vous attendiez absolument pas, et ce, à des prix défiant toute concurrence.

Par contre, il n’est pas non plus question de ramener tous les objets anciens que vous y retrouverez, mais d’y mettre un peu de bon goût. D’ailleurs, attention à ne pas choisir des couleurs trop sombres comme le noir ou le gris, mais privilégiez les motifs seventies.

Priorisez par exemple :

  • Les commodes en bois dur ;
  • Les tables basses en palissandre (à repolir pour plus d’effets) ;
  • Les miroirs piqués en fer-blanc qui habilleront parfaitement les murs ;
  • Les vases datant d’une certaine époque ;
  • Une imposante horloge.

Idée n°2 : installez des mobiliers assortis au style

Pour faire ressortir un style d’aménagement ancien, il est impératif de détenir des meubles qui y correspondent.

Voici les principes à tenir en compte :

  • Achetez un vieux canapé en cuir à poser dans un coin isolé du salon avec une petite table basse à côté (c’est l’effet boudoir) ;
  • Installez un tapis dont la couleur et les motifs ne ramènent pas à la modernité ;
  • Posez sur une commode en bois de chêne sur une extrémité du mur avec un tableau de paysage au-dessus pour un bel effet ;
  • N’oubliez pas la petite bibliothèque en chêne.

Un conseil, les canapés en bois clair ou sombre sont les mobiliers les plus en adéquation avec le look à l’ancienne. Vous pouvez en retrouver dans toutes les enseignes de décoration françaises.

Idée n°3 : choisissez les bons revêtements

Il existe de nombreux types de revêtements pour un salon au look ancien. Par contre, il faut garder en tête les règles de sobriété et de simplicité qui sont propres à ce style d’aménagement. C’est également de mainmise lors de la sélection des revêtements de sols et des murs de votre salon. En plus, rien de tel que de beaux rideaux sur mesure pour affiner le tout.

Généralement, les parquets en bois sont les plus appréciés. Non seulement, ils sont raffinés, mais apportent une belle touche de simplicité au salon. Vous avez largement le choix entre :

  • Le parquet stratifié ;
  • Le parquet vieilli ;
  • Le parquet en noyer.

En ce qui concerne les revêtements muraux, jetez votre dévolu sur du papier peint imprimé fleuri.

NB : l’entreprise artisanale SÉQUENCE DÉCOR, spécialisée dans la confection et la vente de tissus d’ameublement personnalisés, reste à votre disposition si vous cherchez des rideaux atypiques ou une décoration originale.

Idée n°4 : ajoutez des plantes

Dans tous les styles de décoration, les plantes tiennent une grande place. Elles font partie des éléments à avoir en priorité et ne sont pas onéreuses.

Toutefois, il est impératif de leur trouver le bon emplacement. Surtout, tâchez de bien choisir les grandes plantes que vous devez poser à l’angle des murs et les petites (plantes grasses comme les cactus) à installer sur les mobiliers.

 

 

Bibliothèque personnalisée

Où placer sa bibliothèque quand on manque d’espace ?

L’espace est devenu un critère décisif dans la décoration intérieure d’une maison. Le manque d’espace entraîne souvent les passionnés de décoration intérieure, à déménager dans un local un peu plus spacieux et plus adapté à leurs envies. Toutefois, cette décision est à l’extrême, car nous pouvons, par des astuces simples, aménager de manière intelligente notre habitat afin de gagner un peu plus d’espace, parfait pour s’offrir une bibliothèque originale et stylée.

Tout d’abord, comment gagner de la place ?

Il existe une multitude de choix possibles pour gagner de la place dans votre maison. Le principe est tout simplement d’optimiser le moindre espace perdu. Pour cela, nous allons partager avec vous, les astuces les plus pertinentes et les plus pratiques. C’est parti !

Diviser les grandes pièces

Si vous avez une pièce assez grande, notamment en longueur, vous pouvez la diviser en deux ou voire même en trois selon vos préférences et les dimensions souhaitées, à l’aide d’une cloison virtuelle. De par ce cloisonnement, vous allez gagner davantage d’espace exploitable, parfait pour réorganiser la déco. La séparation peut être faite en utilisant des étagères, des claustras, ou tout simplement par un changement de style. Certains styles de déco à la mode (tendances) gagnent plutôt à être confinés, afin de refléter un effet chaleureux et convivial.

Exploiter les espaces au-dessus d’une porte

Des fois, nous ne nous rendons pas compte de l’espace perdu qui se trouve au-dessus de nos portes de communication, or, nous pouvons les exploiter pour gagner davantage de place. Il y a environ en moyenne, pour chaque maison, entre 40 cm et 100 cm d’espace exploitable au-dessus des portes. Il est plus facile de placer un petit meuble à cet endroit, comme une tablette ou une petite étagère sur laquelle nous pouvons ranger des livres, des couettes, etc. Toutefois, pour que l’ensemble se fonde dans le décor, et pour ne pas trop attirer le regard, pensez à déposer des objets relativement esthétiques et discrets (par exemple, des objets dont les couleurs s’alignent avec la couleur du mur).

Exploiter toute la hauteur du mur

Eh oui ! Pour gagner davantage d’espace, il est tout à fait possible d’exploiter toute la hauteur des murs de votre maison. À défaut d’avoir un grand espace, nous pouvons grappiller quelques mètres carrés de notre mur afin d’en tirer parti au maximum. Pour ce faire, les placards toute hauteur (du sol jusqu’au plafond) sont donc vivement recommandés. Ce type de rangement, non seulement, agrandit visuellement l’espace de la chambre, mais procure également un effet esthétique et pratique.

Optimiser les couloirs

Définis comme étant un simple espace de passage, les couloirs peuvent valoir beaucoup plus ! Ils peuvent être agrémentés d’arrangement plus astucieux. Le principe est donc d’ajouter des meubles sur mesure sur le côté et le long du couloir pour ne pas gaspiller d’espace encore exploitable. C’est un endroit parfait pour installer une bibliothèque, ou des étagères modulables innovantes à votre inspiration.

À présent, ou vais-je placer ma bibliothèque ?

Ci-dessus, nous avons exposé les choix et les techniques possibles pour gagner de la place dans la maison, par rapport à leur pertinence et leur praticité. Et d’après ce que nous avons vu, toutes ces astuces sont favorables pour trouver un espace où installer votre bibliothèque, cela dépend de votre situation et de vos goûts. Toutefois, pour un design moderne et innovant, il est plus astucieux d’opter pour l’exploitation du couloir ou de la hauteur des murs pour placer votre bibliothèque. Pour que votre meuble soit bien approprié à votre espace et pour bien illustrer votre imagination/ inspiration, il est plus prudent de contacter des professionnels en menuiserie qui ont déjà de l’expérience comme La menuiserie Chauvet.

peinture murale

Quel tapis pour quelle peinture murale ?

Le tapis est l’une des pièces les plus privilégiées dans le salon ou le « living-room ».

Il représente un moyen de décoration élégant et chaleureux à la fois.

Pour que la peinture murale du salon soit complètement mise en valeur, le choix de la couleur du tapis doit également être en accord avec celui des meubles, des rideaux et de la décoration intérieure.

Nous verrons dans ce présent article le choix du tapis idéal en fonction de la couleur et la caractéristique des murs du salon.

Le blanc

La couleur blanche fait partie des plus utilisées. C’est la couleur tendance pour peindre toute pièce incluant le salon.

Il est luxueux et en général, se marie avec toutes les couleurs de tapis et de meubles.

Vous pourrez alors optez pour l’association de plusieurs coloris dont le bleu, le vert, le gris et le violet pour le choix du tapis.

Les tons osés

Le bleu canard, le bleu marine, le vert et ses nuances, l’orange vif et le jaune sont assez accentués au niveau des murs.

Pour ces peintures murales, un tapis de couleur colorée serait parfaite.

Les tons neutres

Dont le beige, le gris, le gris clair, le bleu ciel et le rose pâle.

La couleur du tapis peut alors être de ces mêmes tons ou se contraster avec du blanc et d’autres coloris. En général, ces tons neutres sont clairs alors toutes les couleurs du tapis seront mises en avant.

Adopter ce style octroiera un effet cosy au salon et les mobiliers de type scandinave ou faits en bois clairs seront parfaits.

Le jaune moutarde et le jaune safran

Le jaune moutarde s’adapte plutôt à un tapis ayant une nuance de jaune et de gris associé sur un motif léger. De plus, vous pouvez y disposer quelques meubles de cette couleur pour y ajouter une touche d’homogénéité.

Par contre, pour le jaune safran, on optera pour un tapis blanc ou gris à grands motifs et de couleurs spécifiques comme le noir, le marron, le jaune et du bleu très clair.

Le vert kaki

Une peinture assez perspicace au niveau des murs. Pour le choix du tapis, il s’orientera alors vers une couleur foncée comme le marron ou le gris, le grenat léger associé ou le blanc tout simplement.

Pour les meubles, ils pourront adopter un style vintage.

Le vert d’eau

Cette couleur est tellement légère. Le salon sera alors doté d’une fraîcheur.

Un tapis avec des motifs à fleurs très colorés comme le tapis mohair sera parfait.

Les meubles pourront s’aligner à la nuance du tapis ou seulement se colorer en blanc ou en couleur un peu foncée.

Le gris ardoise

Pour un mur peint avec cette couleur, on misera sur un tapis assez osé comme du bleu foncé ou associé à des coloris divers. Cela apportera une touche d’enthousiasme et du peps. L’énergie sera alors à l’honneur.

Le taupe foncé

Cette couleur est assez discrète et très contemporaine en même temps.

Le tapis pourra se colorer en gris que ce soit clair ou foncé. Les meubles se prêteront également à cette couleur ou avec du noir pour créer le style intimiste et luxueux.

Les couleurs en deux tons

Pour ce type de peinture murale, le choix du tapis sera orienté sur un motif en formes algébriques associant du noir et du blanc. Et les meubles pourront-être de couleur foncée ou en bois.

Remarques

Pour éviter des résultats de décoration désagréables, il faut avant tout choisir les meubles et la peinture murale du salon. Ensuite, vous pourrez choisir le tapis qui conviendra.

La couleur forte n’est pas très conseillée, car cela altérera la présentation du salon surtout si les meubles sont très encombrants.

Et il faut également prendre en compte la luminosité de la pièce.

Services

De nombreux passionnés d’art se sont professionnalisés dans la vente de tapis et de paillassons. Parmi eux se trouve la société ISBA, localisée à Sées, dans l’Orne, qui propose un large choix de tapis de qualité supérieure.

Recommandation

Besoin de renouveler votre tapis à la maison ? Vous pouvez faire appel aux professionnels du métier pour vous guider dans les bons modèles à acheter. En effet, les spécialistes sauront vous apporter le renouveau dans l’esthétique de votre maison à travers la large gamme qu’ils vous proposeront.